La Norvège et la Nouvelle-Zélande vont adopter le paquet de cigarettes neutre

La Norvège et la Nouvelle Zélande s'apprêtent à adopter le paquet neutre malgré les poursuites judiciaires des grands industriels.
British American Tobacco, un des plus importants producteurs de tabac s'est dit fermement opposé au paquet neutre.
British American Tobacco, un des plus importants producteurs de tabac s'est dit "fermement opposé" au paquet neutre.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que d'ici à 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. A l'occasion de la Journée Mondiale sans tabac, mardi 31 mai, deux nouveaux pays se préparent à suivre l'exemple de la France et la Grande-Bretagne dans la lutte contre le fléau en mettant en place le paquet de cigarettes neutre.

Plus de 12 euros le paquet en Norvège

Le gouvernement norvégien va introduire un projet de loi d'ici la mi-juin pour interdire tout signe distinctif ou logo sur les produits tabac."Nous devons protéger les enfants et les adolescents contre la tentation du tabac", a déclaré le ministre norvégien de la Santé, Bent Høie. Le projet concerne également le "snus", un tabac humide qui se place sous la gencive supérieure et qui est très consommé dans les pays scandinaves.

Pour l'instant, aucune date n'a été fixée pour l'entrée en vigueur de l'interdiction. En Norvège, la proportion de fumeurs quotidiens est tombée de 25 % en 2005 à 13 % en 2015. Une politique de lutte contre le tabac est engagée depuis plusieurs années dans le pays où le paquet coûte plus de douze euros.

   A lire Paquet neutre : 2 milliards d'euros de recettes fiscales en moins ?

En 2012, le géant Philip Morris a perdu un procès intenté à l'État norvégien pour protester contre l'interdiction de la présentation commerciale des produits du tabac dans les points de vente, entrée en vigueur deux ans plus tôt.

Le Nouvelle-Zélande suit son voisin australien

La Nouvelle-Zélande a aussi annoncé qu'elle voulait adopter le paquet neutre, sur lequel avertissements sanitaires et photographies de malades vont remplacer les logos des marques.

"Douze Néo-Zélandais meurent chaque jour prématurément de maladies liées au tabac et chacun de ces décès est évitable", a dit le ministre adjoint de la Santé Sam Lotu-Iga, expliquant que le conditionnement était l'un des outils mis en oeuvre par les cigarettiers pour inciter les jeunes à se mettre à fumer.

Wellington avait initialement annoncé en 2013 son intention d'adopter le paquet neutre mais avait suspendu la mise en oeuvre de la mesure en attendant le résultat du recours judiciaire introduit par le géant Philip Morris contre le gouvernement australien, pionnier en la matière.

En Nouvelle-Zélande, deux mois de consultations devraient être nécessaires avant que des recommandations sur la mise en oeuvre de la mesure ne soient proposées au gouvernement avant la fin de l'année.

Selon le Conseil canadien du cancer, de nombreux autres pays, dont le Canada, Singapour, la Belgique et l'Afrique du Sud ont l'intention d'adopter le paquet neutre.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.