Les industriels du tabac perdent leur combat contre le paquet neutre

 |   |  319  mots
Le recours avait été déposé par Philip Morris International et British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands agissant en tant que parties intéressées.
Le recours avait été déposé par Philip Morris International et British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands agissant en tant que parties intéressées.
La décision de la Cour de justice de l'Union européenne ouvre la voie à l'adoption du texte d'ici à la fin du mois de mai. La Cour déboute également la Pologne qui, avec le soutien de la Roumanie, avait déposé un recours pour contester la prochaine interdiction des cigarettes mentholées.

La Cour de justice de l'Union européenne a rejeté mercredi le recours de plusieurs industriels du tabac contre la nouvelle loi européenne généralisant le paquet de cigarettes neutre et interdisant la publicité pour les cigarettes électroniques, une décision qui ouvre la voie à l'adoption du texte d'ici à la fin du mois.

Le recours avait été déposé par Philip Morris International et British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands agissant en tant que parties intéressées. L'avocat général de la Cour avait déjà rendu en décembre un avis défavorable sur le recours des cigarettiers.

Concernant l'adoption du paquet neutre interdisant toute forme de publicité, "la Cour considère que cette interdiction, d'une part, est de nature à protéger les consommateurs contre les risques liés au tabagisme et, d'autre part, ne dépasse pas les limites de ce qui est nécessaire à la réalisation de l'objectif poursuivi", dit la CJUE dans son jugement.

La Cour considère également "appropriée et nécessaire" l'impression d'avertissements sanitaires sur les paquets et les emballages et estime que l'interdiction de la publicité pour les cigarettes électroniques découle du "principe de précaution" et est à ce titre justifiée.

Les mentholées seront bien interdites

Dans son jugement rendu mercredi, la Cour déboute également la Pologne qui, avec le soutien de la Roumanie, avait déposé un recours pour contester la prochaine interdiction des cigarettes mentholées.

La CJUE souligne à cet égard que "le menthol, par son arôme agréable, vise à rendre les produits du tabac plus attrayants pour les consommateurs et que la réduction de l'attractivité de ces produits peut contribuer à diminuer la prévalence du tabagisme et de la dépendance".

>> Lire Arrêter de financer l'industrie du tabac a fait "perdre "2 milliards de dollars au fonds souverain norvégien

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2016 à 8:39 :
Ahahah, et il n'y a pas si longtemps on les donnait gratuitement a nos soldats.
Les temps changent.....
a écrit le 04/05/2016 à 14:03 :
Le moyen le plus efficace de détourner les fumeurs du tabac est la cigarette électronique. En la marginalisant, la Cour préserve la rente des cigarettiers. Philip Morris et al doivent être ravis.
http://www.liberation.fr/sciences/2016/04/28/au-royaume-uni-le-vapotage-recommande_1449179

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :