La Turquie placée sous surveillance par Moody's

 |  | 222 mots
Lecture 1 min.
Les partisans d'Erdogan après le putsch manqué en Turquie.
Les partisans d'Erdogan après le putsch manqué en Turquie. (Crédits : REUTERS/Tumay Berkin)
L'agence de notation pourrait abaisser la note du pays à cause des risques politiques. L'agence Fitch, quant à elle, attend de voir les suites à la tentative manquée de coup d'Etat.

La Turquie n'en a pas fini avec les problèmes. Après le coup d'Etat avorté, l'agence Moody's a indiqué lundi que la note du pays (Baa3) pourrait être éventuellement abaissée. "En dépit de l'échec de la tentative de coup, Moody's considère qu'elle est le résultat de défis politiques plus larges et que les risques de crédit restent élevé (...) nous estimons que la récente augmentation de l'incertitude politique (...) [va] avoir un impact négatif sur la croissance du pays" affirme l'agence.

L'agence Fitch, pour sa part, a dit attendre la réponse politique du gouvernement avant d'envisager une modification de la note. Des milliers de personnes ont en effet été arrêtées après le putsch raté et le président Erdogan a menacé de rétablir la peine de mort.

Secouée sur les marchés

En plus des agences, les marchés s'inquiètent également de l'avenir de la Turquie. Peu avant sa fermeture lundi, la Bourse d'Istanbul cédait 8,86%. La banque centrale, dont le comité monétaire se réunit ce mardi, a promis dans un communiqué que "toutes les mesures seront prises pour assurer la stabilité financière, si cela était jugé nécessaire".

Lire aussi : L'économie turque est très dépendante de l'extérieur

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2016 à 14:54 :
"placée sous surveillance par Moody's", pas que, il paraît que les grandes oreilles sont à l'écoute !
a écrit le 19/07/2016 à 11:45 :
Erdogan tremble...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :