Le G7 s'engage à supprimer les importations de pétrole russe

Joe Biden avait promis un nouveau train de sanctions contre la Russie, il vient d'obtenir un engagement du G7 à interdire progressivement toutes les importations de pétrole russe. Toutefois, les pays de l'Union européenne ne sont toujours pas parvenus à un accord.

1 mn

(Crédits : Reuters)

C'est un vrai coup dur pour l'économie russe... Alors que l'Union européenne tente de trouver un accord pour mettre en place un embargo sur le pétrole russe, le G7 lui a emboité le pas en annonçant son engagement à interdire progressivement les importations de pétrole russe.

C'est la Maison Blanche qui en a fait l'annonce ce dimanche, à l'issue d'un G7 largement dominé par la question de la guerre en Ukraine. Ce sommet qui a réuni en visioconférence les sept pays parmi les plus puissants de la planète (Etats-Unis, France, Italie, Allemagne, Japon, Canada, Royaume-Uni) avait également accueilli une transmission avec le président ukrainien, alors que son pays est toujours en guerre avec la Russie.

Les 27 pays européens toujours sans accord

Les hydrocarbures représentent près de 46% des exportations russes, et près d'un tiers des importations de pétrole de l'Union européenne sont en provenance de Russie. Les 27 qui réunissaient ses ambassadeurs aujourd'hui à Bruxelles n'ont toujours pas trouvé d'accord pour la mise en place d'un embargo sur le pétrole russe. La réunion doit se poursuivre lundi. L'engagement pris par le G7 devrait mettre sous pression les Etats-membres réticents à un tel embargo, au premier rang desquels la Hongrie de Viktor Orban.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/05/2022 à 12:47
Signaler
Le G7, dominé par les USA, veut l'embargo sur l'énergie en provenance de Russie. Il faut savoir que pour les USA cela ne représente que 8% de leurs importations de pétrole et de gaz en provenance de la Sainte Russie. À votre avis quels seront les vér...

à écrit le 08/05/2022 à 22:31
Signaler
"Interdire" ? Mais de quel droit et à qui ? C'est "l'extraterritorialité" américaine qui rend fous les membres du G7 qui se prennent pour les maîtres du monde ? "Renoncer à" serait beaucoup plus respectueux des autres États, des peuples et des réalit...

à écrit le 08/05/2022 à 20:36
Signaler
Et une déclaration de plus, une.

à écrit le 08/05/2022 à 18:55
Signaler
Je doute que l'Allemagne renonce au gaz russe

le 08/05/2022 à 20:01
Signaler
je pense à l'employé qui doit faire ses 30 ou 40 km quotidiens en voiture pour aller au travail et qui voit son budget carburant multiplié par 2 et en octobre 2022 le gaz sera multiplié par 3 et le marketing covid reprendra Ca va valser severe dans ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.