Le Japon détrône la Chine comme premier détenteur de dette américaine

 |   |  227  mots
Le Japon détenait 1.131,9 milliards de dollars contre 1.115,7 milliards accumulés par la Chine continentale (hors Hong Kong).
Le Japon détenait 1.131,9 milliards de dollars contre 1.115,7 milliards accumulés par la Chine continentale (hors Hong Kong). (Crédits : © Toru Hanai / Reuters)
Sur la troisième marche du podium, l'Irlande, juste devant... les Iles Caïmans.

Le Japon a ravi en octobre à la Chine le rang de premier possesseur de bons du Trésor américains, selon des données officielles publiées jeudi par le Trésor américain. Le Japon en détenait 1.131,9 milliards de dollars contre 1.115,7 milliards accumulés par la Chine continentale (hors Hong Kong), passant en pole position pour la première fois depuis avril 2015. L'Irlande arrivait loin derrière avec 271,0 milliards de dollars suivi par le paradis fiscal des Iles Caïmans (262 milliards), d'après ces données brutes.

Appétit moindre pour les bons du Trésor

Le Trésor publie chaque mois un classement des détenteurs d'obligations américaines, en marge de données sur la balance des flux de capitaux des Etats-Unis. En octobre, cette balance est restée dans le rouge,  (-12,9 milliards de dollars contre -64,8 milliards en septembre), traduisant le fait que les Etats-Unis ont attiré moins de capitaux investis à long terme qu'ils n'en ont investis à l'étranger.

Selon les données du gouvernement qui ne sont pas corrigées des variations saisonnières, cette évolution est notamment liée à un moindre appétit des investisseurs publics pour les bons du Trésor. Les achats et ventes de ces titres ont ainsi débouché sur un déficit de 45,3 milliards de dollars en octobre, selon ces données.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2018 à 0:41 :
... Ils essayent de ce renfloués par la dette Américaine !
Mais bon ce pays est ruiné sur des dizaines de générations ... plus rien a faire a part :
ce que la directrice du FMI a dit ... une remise a zéro du compteur mondiale des dettes !!!
presque tous les pays sont ruinés par un schéma identique de dettes cumulées ...
ca mène nulle part !!! donc banque route ! ou bank run pour certains .... la faute au système bancaire et capitaliste déréguler ... faut changer de logiciel et mettre en prison tous ceux qui on mis en place ce système de Ponzi ...
a écrit le 16/12/2016 à 15:25 :
bravo aux japonais, sont les meilleurs en tout
Réponse de le 19/12/2016 à 7:50 :
Le Japon est le dernier de la classe : c'est un pays de vieux, et il est ruiné par les dettes publiques, sa jeunesse est désespérée. Un peu comme la France mais en pire.
a écrit le 16/12/2016 à 14:37 :
Depuis qq années, la Chine dégonfle son énorme stock de bons du trésor US. En 2015, elle a vendu l'équivalent de 187 milliards de $ de titres de dette (Atlantico 13/O1). A la fin de cette année fiscale en cours, le montant de la dette, irremboursable, s'élève à 7,5 % du PIB américain. Des investisseurs méfiants sur le long terme ou mauvaise santé de l'économie chinoise ?
a écrit le 16/12/2016 à 13:41 :
Faux : le premier détenteur de la dette US est la FED de l'ordre de 5.500 milliards.
a écrit le 16/12/2016 à 9:52 :
Achat de dette américaine afin que les américains continuent d'être les premiers consommateurs mondiaux, le plus gros marché au monde.

Il serait facile de protéger la planète mais bon c'est pas dans l'intérêt des milliardaires donc...
a écrit le 16/12/2016 à 9:46 :
C'est le genre de classement dont il n'est pas judicieux de tirer prestige.
Il y a de fortes chances que cette montagne de dettes soit irrécouvrable pour partie, vu son accroissement exponentiel par rapport à l'expansion de la valeur de l'économie réelle américaine.La présidence Obama a doublé le niveau d'endettement de l'état US, en passant d'un peu moins de 10 000 milliards de dollars en 2008, à près de 20 000 milliards actuellement.La défaite américaine en cours dans la tentative de renversement de Assad montre qu'il ne faut plus compter sur la garantie militaire coercitive US pour cautionner la montagne de dettes publiques.Le monde unipolaire est révolu.Sans compter les multiples dettes privées , irrécouvrables pour certaines .Les créditeurs doivent trouver une porte sortie honorable avant de retrouver gros Jean comme devant.
Le prochain cataclysme financier , absolument inéluctable, la seule variable étant la date de sa survenue,donnera la mesure de la quantité de plumes perdues...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :