Les demandes de brevets en Chine bondissent

 |   |  664  mots
La Chine a dépassé les Etats-Unis depuis 2012 en termes de demandes de brevets.
La Chine a dépassé les Etats-Unis depuis 2012 en termes de demandes de brevets. (Crédits : Reuters/China Daily Information Corp)
Le nombre de demandes de brevets au niveau mondial a connu un record en 2015 selon l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Avec plus d'un million de demandes déposées, la Chine a joué un rôle moteur dans cet accroissement.

Les demandes de brevets dans le monde ont explosé en 2015. Selon les données de l'OMPI, près de 2,9 millions de demandes ont été déposées l'année dernière, soit une hausse de 7,8% par rapport à 2014. Les demandes déposées par des résidents, c'est à dire des innovateurs cherchant à obtenir une protection dans leur propre pays représentent les deux tiers du total.

 N.B : Les chiffres comprennent les demandes de résidents de chaque pays et les demandes déposées par des innovateurs étrangers souhaitant obtenir une protection par brevet dans un autre pays que le leur.

Une hausse tirée par la Chine

L'augmentation est principalement due aux innovateurs chinois. En 2015, plus de 1,1 million de demandes ont été déposées à l'office des brevets chinois. L'Empire du Milieu devient ainsi le premier office au monde à dépasser le million de demandes en une seule année selon l'organisation internationale (ce chiffre comprend les demandes de résidents en Chine et les demandes déposées par des innovateurs étrangers souhaitant obtenir une protection par brevet en Chine). Ce chiffre correspond quasiment à la somme des demandes déposées dans les trois pays suivants ayant reçu le plus de demandes : Etats-Unis (589.410), Japon (318.721) et Corée du Sud (213.694). La France se situe au sixième rang (71.666) juste après l'Allemagne (174.109).

 N.B : Les chiffres comprennent les demandes de résidents de chaque pays et les demandes déposées par des innovateurs étrangers souhaitant obtenir une protection par brevet dans un autre pays que le leur.

Alors que les Etats-Unis sont restés longtemps leaders au niveau des demandes de brevet, ils ont été dépassés par la Chine à partir de 2012 et l'Empire du Milieu enregistre désormais le double de demandes. Selon Carsten Fink, chef économiste à l'OMPI cité par la Tribune de Genève, la Chine opère une transition du "made in China" au "created in China". Par ailleurs, cette croissance chinoise serait portée par "des dépenses en matière d'innovation et de R&D qui explosent en Chine et la croissance du PIB chinois qui reste forte".

Un signe d'innovation important

La hausse globale indique que "c'est le signe que le monde innove toujours plus et que, dans un contexte où le PIB mondial stagne, on se protège. On est dans une économie de la connaissance" déclare Mosahid Khan, directeur des statistiques à l'OMPI. Les cinq principaux offices de brevet ont représenté plus de 82% de l'activité mondiale de dépôt. Sur les cinq principaux offices, l'office de la Chine est celui qui a connu la croissance la plus rapide (18,7%) devant l'office européen des brevets (+4,8%) et les offices des Etats-Unis (+1,8%) et de la Corée du Sud (+1,6%).

A contrario, le Japon a connu une baisse du nombre de dépôts. Selon l'OMPI, cette tendance débutée en 2005 s'expliquerait par un recul du nombre de demandes de résidents au pays du Soleil -Levant. En France, les demandes déposées augmentent régulièrement depuis 2000. Elles sont passées de 45.880 à 71.666 en 2015, en légère baisse par rapport à 2014 (là encore, ces chiffres comprennent les demandes déposées par des innovateurs étrangers souhaitant obtenir une protection par brevet en France).

L'octroi des brevets en hausse

Plus de 1,24 million de brevets ont été octroyés en 2015 à l'échelle du globe, ce qui représenterait une hausse de 5,2% par rapport à 2014. Cette hausse peut s'expliquer en partie par l'augmentation des brevets délivrés en Chine (359.316 brevets en 2015). Pékin passe ainsi devant les Etats-Unis en termes de brevets délivrés (298.407).

C'est dans le secteur de l'informatique que le plus grand nombre de demandes ont été déposées (7,9% du total), suivi du domaine des machines électriques (7,3%) et des communications numériques (4,9%).

Plus de 10,6 millions de brevets seraient en vigueur dans le monde en 2015. Près d'un quart des brevets reviendraient aux Etats-Unis (24,9%), suivis du Japon (18,3%) et de la Chine (13,9%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2016 à 16:38 :
les Chinois ont déposé 1 million de demandes et ont obtenu 280 000 brevets en 2015.
les Français ont déposé 71 700 demandes et ont obtenu 43 700 brevets.
174 000 et 86 500 pour les Teutons.
52 000 et 21 500 pour les Anglais.

le taux d'obtention de brevets semble pas mal chez les Français.
Réponse de le 13/12/2016 à 9:31 :
Non, c'est juste que la procédure de délivrance française est moins sévère que les autres. Un brevet français n'a pas une valeur juridique aussi forte qu'un brevet allemand, américain ou même chinois (attention, je ne parle pas des modèles d'utilité, des "design patents" ou des dessins et modèles).
a écrit le 24/11/2016 à 16:37 :
Oui c'est une bonne unité de mesure maintenant il est franchement dommages que 99% de ces inventions soient soit achetés par des multinationales ou autre puissances financières parce que ça les aurait gêné soit non exploité pour à peu près les mêmes raisons.

La logique de la finance est contraire à celle de l'innovation et ce ne sont pas les laboratoires pharmaceutiques en train de devenir seulement des sociétés financières exploitant leurs brevets qui me contrediront.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :