Persécution des musulmans Ouïghours : les États-Unis parlent de consulter leurs alliés sur un boycott des JO de Pékin

 |  | 580 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Reuters)
Alors que Pékin rejette toute accusation de génocide envers les Ouïghours, présentant les supposés camps d'internement comme des "centres de formation professionnelle", plusieurs groupes militants des droits de l'homme ainsi que des hommes politiques républicains américains ont multiplié récemment les appels à un boycott américain des JO de Pékin. Selon des ONG notamment, quelque 1 million de musulmans seraient détenus dans des camps.

Les États-Unis ont annoncé envisager une discussion avec leurs alliés sur la question d'un boycott des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022, au moment où la pression monte de la part d'associations de défense des droits de l'homme et de politiciens. Le porte-parole du département d'État américain Ned Price, interrogé pour savoir si les Etats-Unis envisageaient un boycott conjoint avec leurs alliés, a délcaré:

"C'est quelque chose dont nous souhaitons certainement discuter."

Il précisait, sans toutefois révéler la position de l'administration sur le sujet:

"Nous sommes d'avis qu'une approche coordonnée ne serait pas seulement dans notre intérêt, mais également dans l'intérêt de nos alliés et partenaires."

Plus tard dans l'après-midi, Ned Price a précisé dans un tweet:

"Comme je l'ai évoqué nous n'avons pas d'annonce à faire au sujet des Jeux olympiques de Pékin. 2022 est encore loin, mais nous continuerons à consulter étroitement nos alliés et partenaires pour définir nos préoccupations communes et établir notre approche conjointe envers le Parti communiste chinois."

Persécution des musulmans ouïghours

Plusieurs groupes militants ainsi que des hommes politiques républicains ont multiplié récemment leur appel à un boycott américain des JO de Pékin. Ils s'appuient en partie sur plusieurs ONG et pays qui accusent la Chine de persécuter les musulmans ouïghours, notamment en les plaçant dans des camps d'internement où les membres de cette minorité sont soumis, selon les témoignages de rescapés, à divers sévices.

Le site de l'ONG Amnesty International explique en ces termes la situation à partir des témoignages qu'elle a recueillis:

"Depuis 2017, la Chine mène une campagne sans précédent de détention de masse visant des Ouïghours, des Kazakhs et d'autres groupes ethniques à majorité musulmane dans le Xinjiang. On estime qu'au moins 1 million de personnes sont détenues dans des centres (dits) « de transformation par l'éducation » ou « de formation professionnelle »."

L'administration du président Joe Biden n'a jamais écarté la possibilité d'un boycott des Jeux olympiques, sans annoncer d'orientation ferme.

La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki avait déclaré en février que l'administration consulterait le Comité olympique américain sur la question.

Boycott des JO, les précédents

Pékin de son côté dénonce les appels au boycott et rejette toute accusation de génocide envers les Ouïghours, présentant les supposés camps d'internement comme des "centres de formation professionnelle".

Les États-Unis avaient mené un boycott en 1980 des Jeux olympiques de Moscou après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS, tandis que le bloc soviétique avait répondu quatre ans plus tard avec le boycott des Jeux olympiques de Los Angeles.

Déjà en juin 2019, le futur 46e président des États-Unis s'insurgeait de la situation des Ouïghours:

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2021 à 8:30 :
Il me semble que pour l'opinion publique l'on est aller jusqu'à faire une guerre pour un match de foot ( Amérique du Sud ).
L'opinion publique cher bib57 il faut surtout s'en défier ou la manipuler.
a écrit le 07/04/2021 à 14:17 :
Conseil de lecture : ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Editions. Un néo-polar épicurien et érudit qui dévoile les menaces que la Chine fait peser sur le monde. Lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible en librairie et via les principaux sites d'internet.
a écrit le 07/04/2021 à 11:23 :
Que viennent faire les occidentaux dans cette galère alors que les pays musulmans regarde rien sans faire, ni protester, quant ce n’est pas signer des contrats avec les chinois ??? De plus c’est très hypocrite, personne ne parle d’arrêter les échanges commerciaux avec ce pays.
Réponse de le 07/04/2021 à 13:00 :
Y-a surtout que les ricains et autres devraient déjà s'occuper de leurs ouighours avant de s'occuper des autres mais çà n'est pas le but de la com mise en place. S'agit juste de diversion.

La paille dans..
Réponse de le 07/04/2021 à 14:22 :
Ce que viennent faire les occidentaux? Se préoccuper des droits de l'homme qui sont universels et non pas propres ou réservés à chaque communauté!
Qu'il faille rappeler ce genre d'évidences en France est assez affligeant...
Réponse de le 07/04/2021 à 15:08 :
@BIB57: vous n'avez pas compris que les préoccupations droit-de-l'hommiste ne sont qu'un élément de guerre diplomatique ? C'est pour cela qu'elles sont à géométrie si variables... L'esclavage toujours existants dans les émirats gêne moins les occidentaux car de bons acheteurs d'arme et fournisseurs de pétrole... Les ouighours ne sont qu'un casus belli utilisé, penser qu'à Washington ou Paris on en a réllement quelques chose à faire est touchant de naïveté. Quand à l'idée que les droits de l'homme sont universels c'est une pensée occidentale aussi, qui ne voit meme pas ce qu'elle a de volonté impériale en elle... Nous n'avons pas à imposer nos vues morales et éthiques à toute la planète, c'est la définition meme de l'impérialisme...
Réponse de le 07/04/2021 à 17:00 :
@Kwel Il existe quelque chose propre aux démocraties qui semble vous avoir échappée: cela s'appelle l'opinion publique, raison pour laquelle les Etats occidentaux se sentent obligés d'intervenir (en paroles). Quant à prendre la lutte contre un génocide pour de l'impérialisme, même les khmers rouges n'auraient pas osé...
Réponse de le 08/04/2021 à 8:24 :
Séparatisme catalan = sécessionnistes en prison.
Séparatisme irlandais = menace franche et direct gb/eu
Séparatisme ukrainien = coup d'état néo nazi occidental.
Séparatisme au Yémen = guerre séoudite et soutien occidental.
Séparatisme néo calédonien = intervention militaire française
Séparatisme corse = barbouzerie
Séparatisme islamistes en France, loi, loi, loi, petites bougies et marche blanche.
Vs
Séparatisme ouighour en Chine = ils ré éduquent.

A chacun sa méthode et surtout pas de leçon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :