Portland propose à ses habitants de loger des SDF... dans leur jardin

 |   |  392  mots
Les habitants de Portland vont avoir l'occasion de prouver leur hospitalité.
Les habitants de Portland vont avoir l'occasion de prouver leur hospitalité. (Crédits : Stuart Seeger, Flickr)
A Portland, près de 4.000 personnes dorment dans les rues. Afin d'y remédier, la municipalité propose une solution originale, qui pourrait en inspirer d'autres.

Quand certaines municipalités rivalisent d'inventivité pour faire fuir les SDF, d'autres misent sur le bon sens et l'hospitalité de ses habitants... La ville de Portland, dans l'Oregon, a proposé aux propriétaires de maison avec jardin d'y accueillir des SDF. La municipalité fournira gratuitement une petite maison de 18,5 mètres carrés aux habitants qui se portent volontaires pour accueillir un sans-abri et sa famille pendant au moins cinq ans. Passées ces cinq années, les hôtes pourront garder le logement et s'en servir comme bon leur semble.

Le projet porté par la ville de l'Ouest américain, baptisé "Un toit pour vous" (A Place For You, en VO), prévoit d'installer 300 unités à court terme, et 4 familles seront logées dès cet été. 200 propriétaires se sont déjà enregistrés sur la plateforme mise en place par Portland afin d'obtenir des renseignements sur le programme. Les propriétaires qui accepteront d'en faire partie percevront également un loyer, payé à 30% par les personnes hébergées et à 70% par la ville. Les SDF logés par ce moyen pourront continuer de toucher l'aide versée par le comté de Multnomah, dans lequel se trouve la ville de Portland.

4.000 sans abris dans les rues de Portland

En parallèle, un autre projet similaire voit le jour à Portland, dans le quartier de Kenton. C'est un projet pilote qui offrira la possibilité à des femmes SDF d'être accueillies dans des micro maisons de 9 mètres carrés. Quatorze femmes vont pouvoir en bénéficier dans un premier temps. A la différence de l'autre projet, les logements ne seront pas installés dans le jardin d'autres habitants mais dans un "pod village".

Avec ces deux initiatives, Portland espère donc pouvoir régler, à moyen voire long terme, un problème de longue date, le fait que 4.000 personnes dorment actuellement dans les rues de la ville. Faire accueillir des familles sans-abris par des habitants de la ville pourrait également faire changer les mentalités vis-à-vis des SDF. Une des propriétaires volontaires pour le programme, Becca, a ainsi résumé sa vision au média américain Associated Press : "Ne pas avoir de logement ne fait pas de vous une mauvaise personne ou un mauvais locataire potentiel. Vous seriez même un meilleur locataire car vous apprécierez vraiment cette opportunité."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2017 à 7:39 :
Le retour en force de la charité ou le degré zéro de la politique
a écrit le 25/03/2017 à 7:32 :
Quelle différence! la ville de Portland dans l'Oregon se soucie de ses SDF, ils vont leur installer une petite maison de 18,5 m2 dans le jardin d'un particulier, quelle différence avec la France qui laisse mourir les SDF!
a écrit le 24/03/2017 à 8:45 :
Dire qu'avec l'argent de la fraude fiscale des milliardaires et des multinationales nous n'aurions pas de SDF.

Nous pourrions éradiquer la faim dans le monde également.

Dommage que les margoulins soient les maitres du monde quand même non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :