Les rhumes remboursés sous Fillon ? "Ça dépend quel rhume"

 |   |  425  mots
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Jérôme Chartier, proche de François Fillon, a tenté ce lundi sur France Inter de rassurer en expliquant que les "petits risques" seraient toujours pris en charge par la Sécurité sociale.

Le projet de François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle en matière d'assurance maladie, qui prévoit de réserver les remboursements aux seules maladies graves et chroniques, suscite l'inquiétude, y compris dans son propre camp.

"La sécurité sociale est en déficit, la situation n'est plus tenable", a fait valoir, Jérôme Chartier, député du Val d'Oise sur France Inter. "Les complémentaires santé complètent le remboursement, cette part-là doit être régulée", a-t-il expliqué.

Selon lui, "le principe de la sécurité sociale, c'est une sécurité sociale qui protège véritablement tous les Français".

"Le rhume, ça dépend de quel rhume"

La prise en charge des rhumes sera-t-elle toujours remboursée?

"Le rhume, ça dépend de quel rhume. Il faut entrer dans le détail", a répondu ce proche de M. Fillon. "C'est comme ce qu'on appelle la médecine de confort, c'est quelque chose qui n'est pas défini dans le code de la Sécurité sociale", a-t-il ajouté.

"Je ne suis pas médecin, je ne suis pas capable de vous le dire, c'est le médecin qui pourra le dire, un rhume si ça tourne mal, ça peut devenir beaucoup plus qu'un rhume, c'est le médecin qui va le déterminer", a expliqué M. Chartier.

"Ce n'est pas le travail du politique de savoir ce qui est grave et pas grave", a-t-il aussi indiqué.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a réagi sur Twitter à cette interview: "J. Chartier annonce qu'avec Fillon, seuls certains rhumes seront remboursés. Il veut indexer le remboursement sur le degré d'éternuement", a-t-elle ironisé.

La distinction entre "petits" et "gros" risques

"La santé c'est quelque chose d'extrêmement compliqué en France, il y a plusieurs types de complémentaires (mutuelles, assurances privées, NDLR), c'est la raison pour laquelle je m'en tiens aux grands principes", a dit M. Chartier.

"On ne peut pas continuer avec une sécurité sociale en déficit comme aujourd'hui, il y a des soins mal remboursés, comme les soins dentaires", a conclu Jérôme Chartier.

Dimanche, le député de l'Oise Eric Woerth avait estimé que la distinction entre "petits" et "gros" risques, établie par François Fillon durant la campagne de la primaire de la droite, n'était "pas la bonne mesure".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/12/2016 à 15:08 :
quand on voit tous les commentaires, on se demande si François FILLON est réellement le conservateur.

Il ne faut donc rien changer car apparemment à ce que je vois, F.FILLON a tort sur toute la ligne.

Continuez ainsi et tôt ou tard, la France n'aura plus le choix et tout lui sera dicté.

Personne ne veut faire d'effort considérant que c'est toujours le voisin qui doit en faire : mentalité affligeante.

Qui va payer les déficits ? allons-nous indéfiniment vivre à crédit ?
a écrit le 12/12/2016 à 21:07 :
M Chartier en bon politicien c'est à dire en digne représentant de tout ce qu'il y a de plus ridicule me fait penser au médecin de ma jeunesse que l'on voyait dans les westerns avec leur bouteille et la solution miracle. Même pour un libéral que je suis NON M. Fillon vous n'aurez pas mon bulletin car vous avez décidé ce qu'est un malade et vous avez oublié le grand malade de notre pays depuis 40 LE POLITIQUE dont vous êtes le médiocre représentant et votre bilan en 40 ans est la participation active aux 6 millions de chômeurs et 2100 milliards de dette et cessez votre mensonge que vous n'y êtes sur le fond pour rien ou à la marge alors que vous avez été dans votre dernier poste de premier ministre, dont vous profitez encore au frais du contribuable d'une voiture d'un chauffeur et d'un garde du corps, un acteur majeur. Ne donnez surtout pas des leçons aux citoyens car votre comportement comme ancien ministre ne vous permet pas de nous donner des leçons. Je suis de ces citoyens dit de droite très remonté pour votre remise en question de la sécu POUR TOUS, je ne suis pas un "abonné" à la sécu mais c'est un principe fondamental de notre pays.
a écrit le 12/12/2016 à 17:34 :
Son programme est bon pour séduire un électorat très conservateur (de notre temps on n'allait pas chez le docteur pour un rhume mon bon monsieur), mais pas au delà. (Nota j'ai 65 ans, mais je ne vais pas voir le docteur pour ça)
Rien sur la fraude généralisée et institutionnalisée par ex. qu'il faudrait traquer beaucoup mieux qu'on ne le fait actuellement, mais ça nécessite d'embaucher à la justice au ministère du travail et aux impots ce qui passe mal avec les 500000 fonctionnaires en moins. Il y a un max d'argent à récupérer dans ce domaine, bien plus qu'en redéfinissant le cadre de la Sécu et au passage en engraissant les mutuelles.
Si baisser le nombre de fonctionnaires est uniquement de la façade pour faire beau dans les stats internationales, tout en faisant faire le même boulot par des copains dans le privé ((le cas des mutuelles est assez éclairant, car son conseiller principal Mr De Castries a été le patron d'Axa), je n'adhère pas à ce programme.
Si c'est réorganiser pour plus d'efficacité, là d'accord.
Il va falloir qu'il précise un peu sa pensée Mr Fillon, car des chiffres à la louche, ça peut aller pour animer un meeting, mais pas plus.
a écrit le 12/12/2016 à 17:24 :
Facile politicien de droite...quand je suis au gouvernement je fais voter des exonérations (tip top les exonérations Fillon) et quand je'reviens je dis que c'est en déficit et que donc faut couper les prestations. Et pour ça ils ont fait l"ENA, messieurs mesdames. Con-servateur on vous a dit.
a écrit le 12/12/2016 à 17:17 :
j'ai l'impression que le remboursement différencié des pathologies est un peu le shewing gum qui colle à la chaussure. Ces messieurs de la fillonie cherche à s'en débarrasser et toutes ces contorsions n'y suffisent pas
a écrit le 12/12/2016 à 17:06 :
Supprimer les cotisations maladie et chomage des travailleurs et augmenter d'autant la CSG (sur immobilier et autres revenus) c'est une très bonne idée M. Macron si on ne touche pas a la TVA !
a écrit le 12/12/2016 à 15:38 :
J'ai comme l'impression que les idées de Fillon sont du recuit: on augmente les taxes et impôts et on réduit les avantage sociaux. Il y a certes des abus qu'il faut corriger, mais sa façon d'annoncer les choses ne semble pas du tout répondre aux vrais problèmes. Pas besoin d'avoir fait l'ENA pour ne trouver comme solution que la hausse des taxes et impôts :-)
a écrit le 12/12/2016 à 15:20 :
je suis choque de voir mes trois voisins partir en couple en cure depuis des années
en guisz de vacances

de meme des séances de kine de confort

et tout ces smu qui en abusent
et le tourisme social !!!!
Puis ayant travaille en milieu medical j'ai est vu les vrais soignants remplaces pas un tas de cadres
imposes par une reglementation absurde qui entraine , impose, reunions sur reunions
sans jamais rien decider
Réponse de le 12/12/2016 à 19:51 :
@malo: il y a en effet abus si la prescription n'est pas justifiée, mais il y a aussi corruption si le médecin a prescript abusivement. Bon, y a aussi un peu de jalousie de ta part dans le métier :-)
a écrit le 12/12/2016 à 14:51 :
Combattons sans état d'âme F.Fillon; ses idées sont du même acabit que Trump, Poutine et Ergodan...
a écrit le 12/12/2016 à 14:50 :
Casse de tous les acquis sociaux, voila son seul programme.
a écrit le 12/12/2016 à 14:17 :
Impossible de faire des réformes en France. Tout le monde peut se payer un tel portable,un abonnement à canal plus ou Bein sport,aller au stade, aller au cinéma, mais il ne reste pas 23 euros pour voir un médecin, je ne parle pas du plombier ou la moindre pécadille est facturé au minimum 100 euros et souvent beaucoup plus.
a écrit le 12/12/2016 à 13:40 :
Mr Fillon avait un programme de premier tour de primaire qui lui a permis de gagner, mais entre les deux tours il a dévoilé son projet funeste sur la Sécurité sociale, C'est simple , nous qui l'avons désigné, trouverons un autre candidat car dans l'état actuel du projet, c'est par 3 ou 4 que les classes moyennes devront voir augmenter leurs cotisations alors que les plus assistés seront entièrement pris en charge. C'est le travaillez plus pour vous payer une mutuelle !
Réponse de le 12/12/2016 à 15:09 :
Il y a eu le programme LR pour gagner la primaire LR, et il faudra un autre programme pour être élu (n'avoir que les voix LR ne suffirait pas), du moins détailler tout ça. Juppé a zappé cette étape, il s'est vu à niveau suivant, raté.
A suivre.
a écrit le 12/12/2016 à 13:37 :
Ne plus rembourser la grippe islamiste , la fièvre rouge , la cure thermale et tous les faux médicaments non présents dans les pharmacie des CHU . Après 75 ans on ne rembourse plus les prolongations ruineuse au profit de la jeunesse et d'un véritable humanisme hospitalier . Soyons lucides... les grands progrès en médecine résultent de ceux la physi que avec l'imagerie et de la chirurgie de precision numériques . Quant au cancer la compréhension reste une espérance ...
a écrit le 12/12/2016 à 13:04 :
C'est facile de résoudre le déficit de la sécurité sociale Fillon l'a trouvé et il fallait y penser ne plus rien rembourser.
a écrit le 12/12/2016 à 12:23 :
Quand c'est flou c'est qu'il y a un loup
a écrit le 12/12/2016 à 12:18 :
Si Fillon veut être élu en 2017, il a intérêt à préciser son programme. La gauche mais aussi Macron et le FN vont redoubler d'énergie et surtout faire de la démagogie facile.
Le système de santé est en faillite et ne peut plus être financé (Macron le sait et Valls aussi) la réforme s'impose.
L'état emprunte 100 milliards d'euros par an pour boucler son budget
alors qu'il a monté comme jamais les impôts et les taxes. Macron veut augmenter la CSG des retraités déjà pénalisés par un blocage des pensions depuis 3 ans
Encore des taxes alors qu'il faudra procéder à des arbitrages dans les remboursements
et surtout réduire les dépenses publiques qui représente 57 % du PIB ce qui empêche notre pays de renouer avec une croissance proche de celle de nos voisins.
Réponse de le 12/12/2016 à 13:29 :
Fillon élu en 2017 tout comme devait l'être Juppé il y a six mois !!!

Si la sécu est en "faillite" ( c'est vous qui le dites) c'est peut être que son financement n'est plus adapté , asseoir les cotisations sur les salaires n'est plus pertinent comme cela pouvait l'être à sa création .
Mais la plus belle arnaque dont jamais personne ne parle vient de l'idée même de complémentaire santé, mutuelle si vous préférez .
En effet vous payez deux fois pour le traitement de vos remboursements ..et en plus vous payez pour la pub et la vente de la complémentaire à laquelle vous souscrivez ..... et bien sur la cotisation que vous payez cela représente environ 25% ....sur 2.000 € = 500€ !!!
Réponse de le 12/12/2016 à 17:32 :
bravo français, sans doute retraité, typique. "faut faire des économies" et un peu plus loin "on me bloque ma retraite depuis 3 ans" (en même temps pas d'inflation, ça ne me fait pas pleurer...). Pour mémoire la retraite c'est 14% de notre PIB, je vous parle même pas de la santé pour les "vieux". Du coup ça me parait un excellent poste d'économie les retraites, à fortiori quand on compare chez nos voisins..
a écrit le 12/12/2016 à 12:00 :
marche arrière ou rétropédalage va falloir convaincre hors les électeurs de la primaire de la droite ! bon courage !
Réponse de le 12/12/2016 à 14:05 :
Les électeurs de la primaire dont je suis, ont découvert un peu tard (entre les deux tours) le programme de F Fillon sur la fin de la Sécurité Sociale. Si Mr Fillon fait marche arrière peu s'en plaindront car dès qu'on va chiffrer l'impact sur les cotisations mutuelles, cela va ouvrir les yeux !
Réponse de le 12/12/2016 à 22:27 :
@Paul C: la primaire a permis d'éliminer Juppé, le repris de justice, et Sarko, le déjà vu, et c'est bien. Maintenant, Fillon semble faire de l'enfumage et à mon humble avis il ment sur la réalité de son programme. Dans tous les cas, la France a besoin d'idées hors des sentiers battus et de dirigeants nouveaux et intègres pour repartir de l'avant :-)
a écrit le 12/12/2016 à 11:40 :
Ils sont tellement mauvais les fillonistes qu'ils permettent même à Marisol Tourain de faire de l'humour !

Au secours !!!
a écrit le 12/12/2016 à 11:12 :
Après le capitaine de pédalo, le capitaine de rétropédalo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :