COVID-19 : comment l'Allemagne et les Allemands gèrent la crise économique

 |   |  271  mots
(Crédits : Dado Ruvic)
REPORTAGE. Le coronavirus est désormais présent sur tout le territoire allemand. D’après Angela Merkel, il constitue "le plus grand défi" depuis la Seconde Guerre mondiale. Les dégâts économiques seront probablement plus importants qu’après la crise financière de 2008. Et de nombreux travailleurs indépendants redoutent déjà de devoir mettre la clé sous la porte. Comment réagissent-ils face à cette situation ?

Le gouvernement allemand tente de limiter le plus possible les dégâts économiques provoqués par la flambée du nouveau coronavirus. Il a desserré le frein à l'endettement et monté un plan de sauvetage de plus de 40 milliards d'euros pour prévenir la faillite des micro-entreprises et des professions libérales. Mais de nombreux indépendants ne peuvent se permettre d'attendre l'arrivée de cette indemnisation. Stefan Streck est l'un d'eux. Il est musicien, DJ et technicien son. Du jour au lendemain, toutes les manifestations culturelles ont été annulées et ses engagements dans la foulée. Avec seulement 700 euros sur son compte bancaire, il se demande comment payer son loyer ces prochains mois.

Quant au chauffeur de taxi Thomas Dahl, il n'est pas logé à meilleure enseigne : comme les clients se font rares, il n'a plus de revenus. Outre-Rhin, les structures d'aide alimentaire connaissent des difficultés : les dons des supermarchés dévalisés par des clients paniqués ont diminué de moitié. Habituellement, les associations caritatives fonctionnent en grande partie grâce à des seniors qui donnent de leur temps. Or, ces derniers sont des personnes vulnérables en raison de leur âge. Pour eux, le bénévolat n'est plus de mise.

Tonia Merz, une styliste berlinoise, subit elle aussi la crise de plein fouet et devra probablement mettre ses employés au chômage partiel. Pour que le gouvernement vienne rapidement en aide aux nécessiteux, elle défend l'idée d'un revenu universel et inconditionnel pour une durée limitée. Près de 400 000 personnes ont déjà signé sa pétition.

Reportage ARTE (Allemagne, 2020, 32mn)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2020 à 11:31 :
"elle défend l'idée d'un revenu universel et inconditionnel pour une durée limitée. "

L'oligarchie allemande opterait rapidement pour un autre dictateur plutôt que de ne pas pouvoir exploiter les gens de toutes les façons possibles et imaginables.

Ils ont des principes, tout prendre à tout le monde et rien donner à qui que ce soit. Et on s'étonne que l'UE ne fonctionne pas.
Réponse de le 10/04/2020 à 14:37 :
Cher citoyen blasé, votre raisonnement est bien Français. Si vous aviez expliqué que :
a) L’Allemagne fait entre 400 et 500000 tests d'infection par semaine, la France peine à 15000. Donc a écarté rapidement en quarantaine les infectés, soulageant ainsi les hôpitaux et mieux traiter les cas graves.
b) L'Allemagne a plus de 40000 lits soins intensifs répartis dans tous les landers.
c) L'Allemagne à encore en interne des usines qui fabriquent les réactifs pour les tests. On ne parle même pas des entreprises pharmaceutiques.
d) le budget santé est supérieur à la France.
En conclusion, sa sortie de crise sera plus pragmatique et l'économie Allemande une fois de plus sera plus forte que les autres pays.
Enfin sachez que le peuple Allemand ne polémique pas, en cette période de crise, la chancelière Allemande pragmatique a la confiance du peuple à plus de 80 %.
Réponse de le 10/04/2020 à 15:36 :
"le peuple Allemand ne polémique pas"

Jamais en effet, comme le dit Nietzsche formidable outil dont une oligarchie peut se servir pour atteindre un objectif, peut lui faire faire n'importe quoi comme on l'a bien constaté nous autres français victimes jamais dédommagées soit dit en passant, pires toujours sacrifiés, dommage que l'oligarchie allemande ne sache que l'exploiter pour entasser des milliards dans ses paradis fiscaux.

Nietzsche, vous qui êtes germanophone vous devez connaître quand même ? OU bien vous êtes plutôt sœur de Nietzsche ?

S'il voyait l'Europe guidée par l'Allemagne les bras lui en seraient certainement tombés.
Réponse de le 12/04/2020 à 10:12 :
Bien sur qu'ils font bcp des testes ils ont bcp plus forte industrie et par cinsequence l'economie que les francais.L'econimie francaise est base sur le tourisme la honte pour un pays avec 600k metres carre plus grand dans l'EU.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :