Crise en Irlande du Nord : Londres accuse Bruxelles et le traité du Brexit

Quelques semaines seulement après la victoire des républicains du Sinn Fein, l'Irlande du Nord traverse une crise profonde où ressurgi la question de sa frontière avec l'Irlande. Pour Londres, il est impératif de revoir les clauses prévues par l'accord du Brexit concernant le statut de cette frontière, pour éviter une nouvelle guerre.

2 mn

(Crédits : CLODAGH KILCOYNE)

Deux semaines après la victoire du Sinn Fein aux élections locales d'Irlande du Nord, le gouvernement britannique tente de passer en force sur l'accord du Brexit qui accorde un statut particulier à cette région. Le ministre britannique en charge de l'Irlande du Nord a encore indiqué ce dimanche qu'il attendait de l'Union européenne qu'elle assouplisse sa position quant aux dispositions prises lors de l'accord du Brexit. Il accuse cet accord de susciter des tensions à Belfast, la capitale de l'Irlande du nord, depuis les élections locales. Londres menace d'agir unilatéralement, et ainsi enfreindre l'accord du Brexit, âprement négocié.

Selon le ministre, Brandon Lewis, cet accord empêche la formation d'un gouvernement à Belfast. Les unionistes (parti revendiquant l'appartenance à la couronne britannique) exigent une révision du traité.

"J'ai moi-même fait valoir ce point auprès de l'UE avant les élections. À mon avis, il était beaucoup plus facile d'obtenir un accord avant les élections qu'après", a-t-il dit au Sunday Telegraph. "L'idée que ça allait être plus facile après les élections était folle de la part de l'UE", a le ministre.

La paix menacée ?

L'accord du Brexit avait longuement buté sur la question de l'Irlande du Nord puisque le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne signifiait le retour d'une frontière entre le Nord de l'île et la République d'Irlande, qui elle, fait toujours parti de l'espace communautaire. Londres estimait qu'un tel scénario porterait atteinte au traité de paix signé en 1998 après des décennies de conflit larvé et sanglant.

D'un côté, Bruxelles s'est dit prêt à concéder des aménagements mais refuse de changer le traité sur le fond. De l'autre, Washington s'est également ému de la menace britannique. Nancy Pelosi, présidente de la chambre des Représentants, a prévenu qu'elle bloquerait tout accord de libre-échange si la paix était menacée. Les Etats-Unis ont envoyé une délégation diplomatique à Londres pour prévenir tout risque d'enlisement régional. Liz Truss, qui dirige la diplomatie britannique, a assuré cette délégation de "l'engagement indéfectible" de son gouvernement au respect de l'accord dit du vendredi saint et qui avait mis un terme au conflit irlandais.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 23/05/2022 à 22:21
Signaler
Pour nous anglais sur le “mainland” tout le monde en Irlande du Nord, qu'ils soient “loyalist” ou “nationalist” (Protestant ou Catholique Romain) est tout simplement – irlandais. Parce qu'ils parlent avec un accent irlandais. Fin de l'histoire.

à écrit le 23/05/2022 à 12:27
Signaler
Ils vont nous faire un cinéma à chaque élection perdue par les colons britanniques en Irlande du nord? Qu'ils rentrent à Londres sans faire d'histoire...

à écrit le 23/05/2022 à 9:56
Signaler
... un me$$age pour Dame* Bettencourt , " la cousine de l ' oncle Picsou " ...! ( ? ) . L ' Oreal parce que ....... . AFF ISS .

à écrit le 23/05/2022 à 5:58
Signaler
Pardon ( autant pour moi ) ... , ... lire dans le commentaire du 23 / 05 - 05:52 >>> ( le figaro . fr du 22 / 22 ) . ...

à écrit le 23/05/2022 à 5:52
Signaler
" C ' est une honte ! " des espagnols manifestent contre l ' ex - Roi Juan Carlo$ pour sa premiere ..... ( les echos . fr du 22 / 22 ) . ... Attendons une reaction de la couronne d ' Angleterre ! ( ? ) . ... AFF ISS pe Cor...

à écrit le 23/05/2022 à 2:41
Signaler
Belfast Child ( Music / video ... ) by SIMPLE MINDS . ... Tout est dit ! . ... AFF ISS .

à écrit le 22/05/2022 à 22:09
Signaler
Cet impérialiste anticommuniste de Johnson va flinguer les opérations militaires de l'Otan en Ukraine en dévoilant où est le vrai impérialisme: c'est l'Otan et les USA!

le 23/05/2022 à 22:59
Signaler
Lire OU relire >>> OTAN : le mensonge fondateur ( reseau-international . net du 20 mai 22 ) . " ... . L ' OTAN a ete et reste une alliance qui a viole principalement et de maniere permanente la Charte des Nations Un...

à écrit le 22/05/2022 à 22:08
Signaler
Une fois de plus nos meilleurs ennemis tentent de nous rouler dans la farine. Trop fort ces rossbeaf...

à écrit le 22/05/2022 à 21:51
Signaler
Soit le nord et le sud se réunifient au sein de l ue soit on garde le statut quo bancal car au nom de quoi l Europe ferait-elle les concessions que la gb refuse de faire? Une frontière en dure à toujours été la solution car on ne peut pas être dedans...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.