Excédent commercial record pour l'Allemagne en 2016

Berlin a augmenté ses exportations vers les autres pays européens, tandis que les exportations dans les autres pays sont en recul.
(Crédits : © Fabian Bimmer / Reuters)

L'Allemagne a enregistré en 2016 un excédent commercial d'un niveau record de 252,9 milliards d'euros, avec des exportations plus importantes que jamais, a indiqué jeudi l'Office fédéral des statistiques. Sur l'année écoulée, la première économie européenne a vendu hors de ses frontières pour 1.207,5 milliards d'euros de biens, soit 1,2% de plus qu'en 2015, tandis qu'elle en a importé pour 954,6 milliards d'euros (+0,6%).

En 2015, l'excédent commercial s'élevait à 244,3 milliards d'euros. De tels montants risquent fortement de nourrir les critiques régulièrement formulées à l'encontre de l'Allemagne sur sa balance commerciale jugée trop excédentaire et l'absence de réinvestissement de l'argent gagné grâce à ses exportations.

Le commerce intra-européen en augmentation

La dernière critique en date est venue fin janvier d'un conseiller du président américain Donald Trump, Peter Navarro, qui a accusé Berlin "d'exploiter" d'autres pays de l'Union européenne et les Etats-Unis avec un euro qui serait "grossièrement sous-évalué" rendant ses produits plus compétitifs.

Mais ce sont surtout les exportations allemandes à destination de l'Europe qui ont progressé en 2016 à 707,9 milliards d'euros au total, avec une augmentation de 1,8% des ventes aux pays de la zone euro et de 2,8% aux autres pays européens.

Les exportations vers les pays non-européens, donc y compris vers les Etats-Unis, premier partenaire commercial de l'Allemagne, ont en revanche diminué d'un petit 0,2% à 499,6 milliards d'euros. De même, l'Allemagne a réduit ses importations depuis les pays non européens (-1,7%), mais a augmenté de 1,8% celles en provenance d'Europe.

Sur le seul mois de décembre, un recul de 3,3% des exportations face à une stabilité des importations a réduit l'excédent commercial à 18,4 milliards d'euros, en données corrigées contre 21,8 milliards en novembre.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 10/02/2017 à 9:26
Signaler
Sortons de l'euro et laissons le Mark monter, monter, monter... Et les excédents allemands indus fondre, fondre, fondre... Simplement triste que si peu de gens et d’électeurs comprennent cette évidence.

le 10/02/2017 à 15:14
Signaler
L'idéal Il faut que l'Allemagne sorte de l'Euro. Ou alors que l'Allemagne avec d'autres pays du nord de l'Europe (Pays-Bas Autriche) crée une monnaie Euro-Mark qui va s’apprécier par rapport à l'Euro actuel et rééquilibrer les balances commerciales. ...

le 11/02/2017 à 20:07
Signaler
Proposition pas très logique, si l'Allemagne sort de l'euro, l'euro continue à exister, si la France sort de l'euro, cette monnaie cesse d'exister. Quelle différence?

le 11/02/2017 à 20:35
Signaler
L’Allemagne n'a pas besoin de l'euro ni de la France ni de l'Europe pour être forte économiquement. Vous n'avez rien compris à l’économie. D'ailleurs beaucoup d'Allemands souhaitent que l'Allemagne quitte l'euro et se débarrasse des boulets économiqu...

le 16/02/2017 à 9:33
Signaler
Dans la trainée de Teutschland : exact, d´autant plus que c est la France qui a forcé la main a l Allemagne pour la création de l´Euro. Le DM était fort avant l Euro et restera fort après l Euro. L Allemagne ne voulait pas la monnaie commune ...

à écrit le 10/02/2017 à 7:52
Signaler
Par effet miroir, la France dispose de caractéristiques économiques des pays en voie de développement ! La France ressemble de plus en plus à l'Afrique et l'Amérique du Sud ! Et cela se traduit également dans la dimension sociologique par l'acceptati...

à écrit le 10/02/2017 à 7:47
Signaler
Tout ça est lié au prix de l'énergie. Mais les Français refusent de l'admettre. Il faut taxer l'énergie pour réduire le cout du travail.

à écrit le 09/02/2017 à 22:17
Signaler
Purée les Teutons bossent plus que nous !: Balaise ce ne sera plus possible on va se retrousser les manches quoi que c'est trop fatigant Warum.

le 10/02/2017 à 10:23
Signaler
"Purée les Teutons bossent plus que nous !" Presque: Le président de la Fédération allemande de l'industrie rappelle que l'Allemagne, pays dont la population est vieillissante, a besoin d'une main-d'œuvre qualifiée étrangère.lors que le pays c...

à écrit le 09/02/2017 à 17:07
Signaler
Mais qu attend t on des industriels allemands ? Qu ils refusent des contrats à l étranger ? Pour les beaux yeux de leurs voisins ? Persone ne force quiconque en France ou ailleurs à acheter une Mercedes ou une Audi qui vaut le double d une Rena...

le 10/02/2017 à 9:51
Signaler
L'économie ne se porte en effet pas si mal que çà en France quand on voit la part des grosses berlines allemandes dans le parc automobile... 9,1% des immatriculations neuves en 2015 pour Audi, BMW, Mercedes et Porsche réunies. Minimum 800 M€ de défi...

le 10/05/2017 à 19:38
Signaler
L'Allemagne ne respecte pas la limite de 6 % d'excédent de la balance commerciale qu'elle exerce principalement sur les autres pays de l'Union. Avant d'exiger des autres , peut-être devrait-elle montrer l'exemple ....

à écrit le 09/02/2017 à 16:06
Signaler
Etonnant que la commission n' est pas engagée de mesures pour excédent excessif. Non ?

à écrit le 09/02/2017 à 15:28
Signaler
On a donc pas fini de bouffer des politiques d'austérité.

le 09/02/2017 à 16:10
Signaler
c est sur qu on va pas pouvoir vivre eternellement aux crochets des autres pays. on a 2 solutions: 1 on envahit les allemands, hollandais et autrichiens. en pille leurs pays et tout va bien (en gros on fait ce que napoleon a fait) 2 On arrete ...

le 09/02/2017 à 17:30
Signaler
Hum... Avec une bonne préparation, l'invasion c'est tentant quand même ! (je rigole bien entendu, je préfère préciser maintenant que les trolls vont pouvoir acheter leurs commentaires, à moins que cela ne soit que sur youtube... ) Pour le reste v...

à écrit le 09/02/2017 à 15:09
Signaler
Les pays du sud subissent la parité fixe entre les monnaies des différents pays de la zone euro. Le taux de change est fonction entre autres de la balance des opérations courantes: si cette dernière est déficitaire, comme c’est le cas des pays de l’E...

le 09/02/2017 à 16:06
Signaler
je me demande quel age vou savez. quand j etais gosse et qu on se prenait une enieme devaluation, c est exactement ce qu on nous expliquait: les produits francais allaient devenir moins cher, les allemands plus cher et donc on allait leur tailler des...

le 09/02/2017 à 17:29
Signaler
@cd Je me souviens bien de cette époque, marquée par les dévaluations périodiques ET les réévaluation du D Mark. Aujourd'hui les ajustements macro économiques dont les parités de change font parties sont bloqués. En 1973, les déficits extérieurs amér...

le 09/02/2017 à 18:02
Signaler
Et oui, cela a superbement fonctionné du temps du franc.....1DM = 1FF à sa création, 1DM = 3.35FF lors de l'euro....cela fait une dévaluation de ....plus ou moins 240% sur la période.....pour le franc et notre économie dans tout cela??? Au fait nos v...

le 10/02/2017 à 8:24
Signaler
Ne pas oublier que dans les années 2000, la mode chez nos dirigeants économiques comme Tchuruk était l'entreprise sans usine, mode qui a fait des dégâts considérables Mon chef me disait " on peut sous-traiter, mais pas son cœur de métier " car le ...

à écrit le 09/02/2017 à 15:06
Signaler
Et oui, la France est un nain économique....et avec une victoire peu probable de MLP, la France finirait par descendre encore plus bas.Que l'euro = $1.20 comme en 2001-2005 ou moins de 75 cents/$1 comme en 2007-2014....ou presque la parité comme en c...

le 09/02/2017 à 16:21
Signaler
En voie de dépérissement tout court

le 09/02/2017 à 22:21
Signaler
Purée c'est vrai çà? Non ce n'est pas possible! N'importe quoi quoi

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.