L'UE débloque 2,4 milliards d'euros pour faire face à la crise des migrants

 |   |  511  mots
Vendredi 7 août, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a réclamé à la France une réponse exceptionnelle d'urgence à la crise des migrants dans le secteur de Calais.
Vendredi 7 août, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a réclamé à la France une "réponse exceptionnelle d'urgence" à la crise des migrants dans le secteur de Calais. (Crédits : reuters.com)
L'Union Européenne a donné son feu vert pour le déblocage d'une aide de 2,4 milliards d'euros sur six ans afin de faire face à l'arrivée croissante de migrants en Grèce, en Italie ou en France.

La Commission européenne a approuvé lundi 10 août le déblocage d'une aide de 2,4 milliards d'euros sur six ans pour aider les pays qui font face à l'arrivée croissante de migrants sur leurs territoires.

L'Italie recevra le soutien le plus important, avec près de 560 millions d'euros, tandis que la Grèce bénéficiera d'une aide de 473 millions d'euros.

Le 7 août, lors d'une réunion ministérielle consacrée à la crise des migrants, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a d'ailleurs promis des mesures pour améliorer les structures et les procédures d'accueil des flux croissants de migrants et de réfugiés qui entrent en Europe via la Grèce. Il a en revanche souligné que cette question "dépasse" les capacités de son pays.

Aide pour la France et la Grande-Bretagne

Si la Grèce et l'Italie sont les premiers pays concernés, une partie de cette aide ira également aux autorités françaises et britanniques qui tentent de trouver une solution à la crise provoquée par les migrants installés à Calais.

"Nous sommes désormais en mesure de verser les fonds destinés au programme national français et le Royaume-Uni a d'ores et déjà reçu le premier versement du financement qui lui revient", a précisé, lors d'une conférence de presse, Natasha Bertaud, une des porte-parole de la Commission européenne.

Pour rappel, une dizaine de migrants y ont trouvé la mort depuis le début du mois de juin. Chaque soir, des centaines de candidats à l'immigration risquent leur vie pour emprunter le tunnel qui relie la France à l'Angleterre.

Morts de Calais: la France dans le viseur de l'ONU

Vendredi 7 août, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a réclamé à la France une "réponse exceptionnelle d'urgence" à la crise des migrants dans le secteur de Calais.

"Le HCR réitère un appel lancé depuis l'été 2014 pour une réponse globale - en premier lieu de la part des autorités françaises - face à la dégradation des conditions d'accueil des réfugiés et des migrants à Calais", a déclaré la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'un point de presse.

D'après l'agence onusienne, quelque 3.000 réfugiés et migrants se trouvent actuellement à Calais et dans le Pas-de-Calais, soit quasiment le même nombre qu'en novembre dernier. Cette situation, souligne le HCR, n'est "ni nouvelle, ni ingérable".

"En revanche, le nombre croissant de morts parmi les réfugiés et les migrants, au moins dix depuis le début du mois de juin, en tentant de traverser la Manche depuis la ville portuaire de Calais vers le Royaume-Uni constitue un développement inquiétant."

Le HCR encourage les autorités françaises à reloger progressivement les clandestins de Calais et "à leur fournir, comme c'est le cas dans la plupart des pays européens, des conditions d'accueil adéquates". Il juge "également essentiel" de raccourcir les délais d'examen des demandes d'asile déposées en France.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2015 à 17:02 :
Il y a une solution est simple, des camps de travail ( pas d'extermination) , juste de travail, le temps qu'il nous rembourse se qu'il nous doivent, frais d'hébergement , d'alimentation, de sante, de gardiennage... Ensuite je suit sur qu'ils demanderons à retourner cher eux... Apres tous moi, je doit payer mon loyer, mes repas, mon docteur, et même le gardien de la paix.... Ensuite celui qui ne travail pas, ne mange pas.... Rien, n'est gratuit même pour moi.
a écrit le 11/08/2015 à 13:45 :
Voilà une faute énorme de la Commission ( une de plus ! ) un encouragement financier à la traite humaine, déjà dénoncée par ailleurs. Le problème des migrants n'est pas là. Si la Commission a trop d'argent, elle doit le dépenser à arrêter cette guerre au Moyen Orient, dissuader les ambitions tyrannique des dirigeants, et aider la Libye à constituer un véritable gouvernement, quitte à le mettre sous tutelle quelques années.
a écrit le 11/08/2015 à 11:52 :
A LA VITESSE DES CHANCHEMENTS CLIMATIQUE ET DES GUERRES QUE CELA VAS ENTRAINE. NON SEULEMENT L EUROPE MAIS TOUS LES PAYS DEVRONS FAIRE FACE A L EMIGRATION DE PAUVRES DANS LES PAYS RICHES. MAIS AUSSI DANS LES METROPOLES QUI VONT ATIRE AUSSI BEAUCOUP DE PAUVRES DANS LEUR BANLIEUS. IL ET TANT QUE LES HOMMES POLITIQUES DU MONDE ENTIER SE PREPARENT A CES GRAND CHANBOULEMENT QUI VONT DESORME TRES TRES VITE???
a écrit le 11/08/2015 à 11:22 :
Le titre de l'article devrait être "les contribuables européens débloquent 2,4 Mds €..." et ce sans qu'on les ait consultés au préalable, mais en Europe, c'est devenu la règle. On pourrait ajouter que, rien qu'en France, l'AME coûte près d'un Md € par an, une broutille, mais bon, c'est "pour la bonne cause". Et au fait, les européens ils en pensent quoi, pas de sondage à l'horizon, bizarre.
a écrit le 11/08/2015 à 11:12 :
la france s'honorerait a mieux communiquer sur les droits des migrants.ceux ci sont souvent laissés a eux memes alors que tout est prévu pour que la république les prenne en charge
a écrit le 11/08/2015 à 11:06 :
..."Si l'autre "machin" qu'est l'ONU, faisait son travail, il n'y aurait pas de réfugiés de part le monde,..."
a écrit le 11/08/2015 à 10:56 :
"L'Union Européenne a donné son feu vert pour le déblocage d'une aide de 2,4 milliards d'euros sur six ans afin de faire face à l'arrivée croissante de migrants..."
L'Europe aurait pu utiliser cet argent pour les empêcher de traverser en faisant une action sur les côtes de Libye, mais comme l'Europe est un machin sans âme et sans rien dans le pantalon, les contribuables européens paieront. Ce n'est que le début.
a écrit le 11/08/2015 à 9:56 :
Si l'on pouvait débloquer autant d'argent pour permettre au migrant de vivre "au pays"; tout le monde serai content, mais l'UE a "besoin" de mains d'œuvre compétitive, alors...!
a écrit le 11/08/2015 à 8:12 :
Évidemment la vie est difficile pr tout le monde...
On voit que vous êtes pas nés en Syrie ou en Érythrée...
Quelle bêtise !
Réponse de le 11/08/2015 à 11:15 :
Si la Syrie, l'Erythrée et d'autres on des problèmes internes, ce n'est pas de notre faute. Il y a une organisation qui s'appelle l'ONU et qui ne fait pas totalement son boulot. L'exemple de l'Ukraine est significatif de l'incapacité de cette organisation et de l'Europe à agir efficacement quand un problème survient.
a écrit le 11/08/2015 à 7:55 :
Il me semble que la somme allouée est négligeable par rapport à l'enjeu.
Cordialement
a écrit le 11/08/2015 à 7:53 :
Ils vont être content les migrants de l'amélioration de leur gestion, ils vont pouvoir dire au reste de la famille de se mettre en route vers le nord, qu'ils seront bien reçu avec beaucoup d'argent a la clef! Mais pour les européens rien de ne change et de notre avis en s'en moque!
a écrit le 11/08/2015 à 1:10 :
Une grosse somme d'argent , et ensuite ?
En attendant, le problème n'a pas bougé d'un poil, ils prennent le bateau la nuit par millier, conduit par des pauvres types ivres, géré par des réseaux mafieux, tous les gouvernements laissent faire..., et ils arrivent.
Certains se plaignent ensuite de la nourriture des hôtels anglais (on peut comprendre).
Daesh a annoncé qu'il finance l'envoie en masse de migrants (dont des combattants "dormant") , l'objectif étant d'atteindre 500 000 milles.
Superbe cheval de Troyes en Europe.
En 2014, 200 000 milles sur les cotes Europe.
Vivement les chiffres 2015.
a écrit le 10/08/2015 à 21:52 :
Sinon, à titre d'information, les us, la gb et la suisse ne dépensent pas autant pour interdire les migrants sur leur sol. La tranquillité se "mérite"...
a écrit le 10/08/2015 à 20:59 :
Notre pays est ce qu il est parce que nos ayeux se sont battu pour le construire. Beaucoup y ont laissé leur vie, on a coupé la tête de notre roi pour gagner notre liberté de choisir, brûler les églises pour gagner notre liberté de conscience et construit un modèle social unique au monde après avoir bouter nos amis allemands hors de France. .. et aujourd hui les gens préfèrent fuire leur pays que de se battre pour y construire leur idéal. Y a que moi que ça choque?
Réponse de le 11/08/2015 à 7:48 :
@ricoxv83: quand on en prend 1000, on crée un appel de 2000 le lendemain, etc., et ils le savent. Ils sont en train d'épuiser nos ressources progressivement et tous les combats de nos ancêtres vont être balayés. La grande majorité sont des réfugiés économiques, et le PS devrait réaliser que la vie est difficile pour tout le monde, y compris les Français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :