Le gouvernement italien au chevet de son économie souffrante

Santé, familles, entreprises, environnement, immigration: le 3e décret adopté mercredi par le gouvernement italien depuis le début de la pandémie répartit 55 milliards d'euros pour une série de mesures visant à soutenir la troisième économie de la zone euro, parmi les plus affectées en Europe.

4 mn

Le président du Conseil italien Giuseppe Conte avait promis de présenter ce projet de loi le mois dernier, mais les querelles répétées au sein de la coalition gouvernementale, de plus en plus fragile, sur plusieurs aspects du décret de près de 500 pages ont provoqué des retards à répétition.
Le président du Conseil italien Giuseppe Conte avait promis de présenter ce projet de loi le mois dernier, mais les querelles répétées au sein de la coalition gouvernementale, de plus en plus fragile, sur plusieurs aspects du décret de près de 500 pages ont provoqué des retards à répétition. (Crédits : Remo Casilli)

Déjà en vigueur, les mesures de chômage technique sont prolongées de neuf semaines, cinq pouvant être utilisées avant fin août et quatre en septembre et octobre. Aux travailleurs déjà bénéficiaires en mars d'une indemnité de 600 euros, une aide du même montant est automatiquement versée pour le mois d'avril. Il en est de même pour les saisonniers travaillant dans les secteurs du tourisme et de l'agriculture.

Les entreprises dont les revenus n'excèdent pas les 250 millions d'euros sont exonérées du versement de juin de l'impôt sur les activités de production perçu par les régions.

Pour les entreprises plus petites viendront s'ajouter des aides sous forme de remises sur leurs factures de gaz, d'eau et d'électricité. Des incitations fiscales sont prévues pour les personnes souhaitant investir dans les entreprises qui ont souffert de la pandémie.

Le gouvernement décide de régulariser pour la période d'urgence les travailleurs non déclarés dans l'agriculture, pour faire face au manque de main-d'œuvre, ainsi que les aides ménagères et les auxiliaires de vie.

Familles et école

L'une des mesures les plus attendues est le "revenu d'urgence", destiné aux ménages dans les situations les plus critiques (environ un million de familles) auxquels l'État versera de 400 à 800 euros, selon le nombre de personnes dans le foyer. Les personnes ayant un enfant à charge de moins de 14 ans pourront demander à travailler de chez elles, si leur activité est compatible avec le télétravail.

Un congé parental de 30 jours maximum, payé à hauteur de 50% du salaire, est confirmé pour les parents d'enfants de moins de 12 ans ainsi qu'un "bonus babysitting" de 1.200 euros qui pourra être utiliser pour inscrire ses enfants à des centres aérés.

Au système éducatif sont alloués pour 2020 330 millions d'euros destinés à développer l'enseignement à distance, en équipant élèves et établissements scolaires en matériel informatique, à investir dans la formation et l'assistance technique, dans l'aide sanitaire, psychologique et l'hygiène. Le gouvernement avait décidé assez vite de ne pas rouvrir les écoles avant septembre.

Système de santé

Un peu plus de 3,2 milliards viendront renforcer et réorganiser le système de santé avec, comme mesure phare, la création définitive de 3.500 places de soins intensifs et celle de 4.225 lits en zone "semi-intensives" dont 50% pourront être convertis au besoin en lits de réanimation. L'Italie, qui comptait environ 5.300 lits de réanimation avant la pandémie était montée à près de 9.000 au plus fort de l'urgence.

Les services infirmiers vont être renforcés via l'institutionnalisation du statut d'infirmière de ville afin d'assurer la prise en charge des malades du Covid-19 sur le territoire. Pour ce faire, la création de 9.000 postes d'infirmiers est autorisée pour arriver à un ratio de huit pour 50.000 habitants. De 2020 à 2024, 4.200 bourses d'étude (pour un total de 100 millions d'euros) sont créées pour les internes en médecine afin d'accroître le nombre de médecins spécialistes.

Tourisme et économie verte

Pour franchir le cap d'une saison estivale qui s'annonce difficile, le gouvernement a décidé d'affecter quatre milliards d'euros en soutien à ce secteur vital pour l'économie italienne. Il décide d'exonérer du premier versement de la taxe foncière les hôtels, B&B, établissements balnéaires, campings et d'attribuer aux Italiens les plus modestes des chèques-vacances de 150 à 500 euros à dépenser dans une structure d'hébergement touristique entre le 1er juillet et le 31 décembre.

Pour aider les bars et restaurants à respecter les distances de sécurité, la taxe d'occupation de l'espace public est suspendue pour les tables situées en extérieur. Cent millions d'euros viendront en soutien aux communes pour compenser le manque à gagner lié aux taxes de séjour non perçues.

L'État a choisi de donner un coup de pouce à l'économie verte, tout en limitant l'affluence dans les transports, en accordant des aides dans le secteur de la mobilité. Un "bonus mobilité" jusqu'à 60% du prix d'achat ou 500 euros ou est accordé pour l'acquisition d'un vélo ou d'une trottinette électriques entre le 4 mai et le 31 décembre. Sont aussi prévus des remboursements d'abonnements aux transports publics.

Les taxes sur les boissons sucrées (Sugar Tax) et sur les emballages plastiques (Plastic Tax) dont la mise en œuvre devait intervenir cette année sont en revanche reportées à 2021.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/08/2020 à 11:56
Signaler
J'étais à Rome cette semaine, et j'ai été atterré par la saleté de la ville. Détritus partout , rues, parcs, jardins, voiries...Rome ferait bien de débloquer des sous pour nettoyer cette ville digne d'une ville du tiers monde.

à écrit le 17/05/2020 à 8:16
Signaler
génial.. ;)

à écrit le 14/05/2020 à 17:40
Signaler
"Les taxes sur les boissons sucrées (Sugar Tax) et sur les emballages plastiques (Plastic Tax) dont la mise en œuvre devait intervenir cette année sont en revanche reportées à 2021." ET pourquoi ? Pour que les pauvres puissent se nourrir avec de ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.