Londres : un "anti-Brexit" en passe de succéder à Boris Johnson ?

Les Britanniques sont appelés aux urnes ce jeudi pour des élections municipales et législatives locales. A Londres, le travailliste Sadiq Khan, qui a promis de faire campagne contre le "Brexit" est donné favori dans les sondages face au conservateur Zac Goldsmith.
Sadiq Khan, travailliste, favori aux élections municipales à Londres ce jeudi.
Sadiq Khan, travailliste, favori aux élections municipales à Londres ce jeudi. (Crédits : HANNAH MCKAY)

Le camp anti-Brexit en passe de l'emporter dans la capitale britannique? Le candidat travailliste Sadiq Khan était crédité de plus de 10 points d'avance sur son rival conservateur Zac Goldmith, selon les derniers sondages parus avant le scrutin de ce jeudi.

"En tant que maire, je m'opposerai à la City et aux services financiers - en commençant par jouer un rôle de meneur dans le combat pour garder la Grande-Bretagne en Europe", a notamment déclaré l'actuel député de Tooting, un quartier du sud de Londres.

Son opposant, député dans le quartier de Richmond et "eurosceptique", a de son côté prévenu qu'il ne comptait pas faire campagne de façon vigoureuse pour une sortie de son pays de l'UE. Il se concentrait surtout sur cette élection municipale, dernière grande échéance avant le referendum sur le "Brexit" qui aura lieu le 23 juin.

>> A lire aussi : Pourquoi Jeremy Corbyn ne veut pas du Brexit

La question du logement

Les principales thématiques économiques de la campagne portaient sur le logement et les transports. Fin janvier, les candidats à la succession du conservateur Boris Johnson ont présenté leurs propositions lors d'un débat à la London School of Economics (LSE).

"Je m'engage à ce que les nouveaux logements construits sur des terrains publics contrôlés par la mairie puissent revenir aux Londoniens", a déclaré le candidat conservateur.

Son adversaire travailliste a quant à lui plaidé pour "davantage de maisons abordables", tout en dénonçant le "scandale des promoteurs immobiliers qui vendent des logements londoniens à des investisseurs au Moyen-Orient, en Asie".

Le prix moyen des logements a encore grimpé de 10.682 livres (13.650 euros) rien qu'en décembre.

>> Immobilier  : le désespoir des Londoniens face à la hausse des prix

Instrumentalisation et scandales

Mais, outre-Manche, plus encore que l'opinion des candidats sur les sujets économiques ou sociaux, c'est de leurs profils et de leurs origines dont il a été beaucoup question au cours de cette campagne. D'un côté Zac Goldsmith, 45 ans, est issu d'une famille milliardiaire. De l'autre, Sadiq Khan, fils d'un chauffeur d'autobus, serait le premier maire musulman de la ville s'il succède à Boris Johnson.

La campagne n'a pas été épargnée par des attaques personnelles et des tentatives d'instrumentalisation. Sadiq Khan a même été accusé d'avoir fréquenté des extrémistes islamistes. Le journal dominical et pro-conservateur Mail on Sunday a publié une tribune du candidat travailliste intitulée "Jeudi, allons-nous vraiment donner la ville la plus fantastique au monde à un Parti travailliste qui pense que les terroristes sont ses amis?"

L'article était illustré avec une photo représentant la carcasse d'un autobus après les attentats du 7 juillet 2005. Un choix que le candidat conservateur a jugé "inapproprié" après la publication du journal, tout en maintenant les propos tenus dans son article.

Résultats le 6 mai

A l'échelle nationale, cette période électorale a été marquée par d'autres scandales. Des soupçons d'antisémitisme pesant sur des membres du parti travailliste, dont un ancien maire de Londres Ken Livingstone, leur ont ainsi valu une suspension. A la suite de quoi, Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste, a réaffirmé publiquement être "totalement et complètement et absolument contre tout antisémitisme.»

C'est dans ce contexte qu'on lieu ce jeudi des élections non seulement à Londres mais aussi en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord pour élire les nouveaux Parlements régionaux. En outre, 124 conseils municipaux seront renouvelés en Angleterre. Les résultats ne seront pas connus avant vendredi 6 mai dans l'après-midi.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 06/05/2016 à 15:06
Signaler
BREXIT comme rien ne va plus dans ce monde de politique ! le monde est en train de changer ...mais le brexit aura une influence positive

à écrit le 06/05/2016 à 10:45
Signaler
Je suis un européen convaincu depuis toujours mais je refuse le chantage dont la GB nous a accoutumés depuis son adhésion. L'EU est devenue un "machin" ingérable qui ne semble pas ou plus avoir de boussole. Alors que nous devrions tous adhérer au pri...

à écrit le 05/05/2016 à 14:23
Signaler
Je constate que les immigrés sont dans la très grande majorité des cas socialistes (travaillistes au R.U.). "scandale des promoteurs immobiliers qui vendent des logements londoniens à des investisseurs au Moyen-Orient, en Asie" ?? Le commerce, c'est ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.