Manchester City proche de conclure un contrat avec Amazon ?

 |   |  477  mots
Le joueur de Manchester City Yaya Touré face à Crystal Palace, en novembre 2016.
Le joueur de Manchester City Yaya Touré face à Crystal Palace, en novembre 2016. (Crédits : � Reuters Staff / Reuters)
La direction de Manchester City serait sur le point de signer un lucratif accord avec le géant américain Amazon. Mais certains points bloqueraient la finalisation de l’opération.

L'entrée des géants du web sur le marché des droits TV audiovisuels sportifs se précise. Alors que des offres sont attendues pour les prochains appels d'offres TV concernant les différents championnats européens, les GAFA poursuivent leur incursion dans le milieu du sport en général et du football en particulier en opérant de petits investissements tout en enrichissant leurs réseaux.

Selon les informations évoquées dernièrement par la presse britannique, Manchester City serait notamment sur le point de conclure un accord avec Amazon. Un contrat qui permettrait au géant américain du e-commerce d'obtenir un accès exclusif aux Citizen sur une période assez longue, aboutissant sur la production d'un docu-série venant alimenter sa plateforme de streaming.

Pour obtenir de tels droits, le groupe Amazon serait prêt à débourser une somme estimée à 10 millions de livres (11,2 millions d'euros) ! Un montant non-négligeable pour Manchester City. D'autant qu'une telle opération permettrait également au club mancunien de poursuivre sa stratégie d'internationalisation en accédant à de nouvelles cibles.

Une alliance qui suscite des tensions ?

Néanmoins, certains acteurs auraient déjà manifesté leur mécontentement concernant la signature d'un tel accord. Ayant déboursé 4,176 Mds£ (4,7 Mds€) pour obtenir la plupart des lots des droits TV domestiques de Premier League pour la période 2016-19, le groupe Sky serait particulièrement remonté contre ce type d'accord.

Les différents diffuseurs nationaux et internationaux du championnat anglais seraient actuellement en train de mettre la pression sur le Board de la Premier League pour faire valoir leurs droits. Une mise sous pression qui fonctionnerait puisque la Premier League compte encadrer très strictement les accès aux enceintes sportives lors des jours de match.

Cet encadrement strict serait d'ailleurs à l'origine de la stratégie adoptée par Netflix. Cherchant également à réaliser un docu-série sur un club de foot majeur européen, le leader de la sVOD a finalement choisi de travailler avec la Juventus. Le club transalpin offrait ainsi de meilleures conditions de travail que les clubs anglais.

Néanmoins, la position de la Premier League pourrait rapidement s'assouplir à ce sujet. Souhaitant à nouveau augmenter ses droits TV domestiques pour la période 2019-22 - l'appel d'offres sera lancé avant la fin de l'année - le Board du championnat anglais verrait d'un bon œil l'incursion des géants du net lors de la prochaine consultation. Les dirigeants de l'élite anglaise doivent alors faire preuve d'une grande diplomatie pour ménager les intérêts des différentes parties prenantes...

___________________

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :