Tourisme : comment s'en sortent les voisins de la France ?

 |   |  748  mots
L'Espagne reste le deuxième pays européen le plus fréquenté par les touristes et le premier en termes de nuitées dans les hébergements touristiques.
L'Espagne reste le deuxième pays européen le plus fréquenté par les touristes et le premier en termes de nuitées dans les hébergements touristiques. (Crédits : Reuters Albert Gea)
Graphique - La France est restée la première destination touristique au monde malgré les attentats survenus sur son territoire en 2015. En Europe, quelques pays comme l'Espagne ou le Portugal tirent leur épingle du jeu.

Alors que la journée mondiale du tourisme est programmée pour ce mardi 27 septembre, la France accuse une baisse de fréquentation dans certaines branches du secteur, après avoir vécu des événements dramatiques au cours des deux dernières années qui ont porté un coup dur à l'industrie touristique. Les palaces se retrouvent particulièrement touchés, comme le note Christophe Flore, président de UMIH Prestige, la Fédération des hôtels de luxe :

"Nous sommes pratiquement à 800 millions de moins de chiffre d'affaires pour Paris et la région parisienne seulement. On devrait être à un milliard de moins sur toute l'année 2016. Il y a une baisse significative dans ce secteur."

Par ailleurs, suite à l'attentat de Nice en juillet dernier, la Côte d'Azur a accusé une baisse de la fréquentation par rapport à 2015, comme le rappelle un communiqué de la société Hospitality ON, spécialisée dans l'analyse de l'industrie hôtelière française, européenne et mondiale.

La fréquentation des hôtels et hébergements touristiques

Dans un tel contexte, comment les voisins de la France s'en sortent-ils au niveau de la fréquentation touristique ? Il est encore trop tôt pour faire un premier bilan de la fréquentation touristique en Europe pour cette dernière saison estivale. En revanche, les estimations d'Eurostat et de l'Insee publié pour 2015 permettent de faire des comparaisons sur la fréquentation des établissements touristiques collectifs en 2015. Cette dernière reste l'un des indicateurs les plus observés pour rendre compte de l'attractivité touristique d'un pays et de la santé de son industrie touristique. Les 14 pays les plus visités captent 90% de ces nuitées. L'Espagne devance la France, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni. L'Espagne aurait même dépassé la France en 2014, bien avant les les attaques terroristes.

 L'Espagne et le Portugal captent une partie des flux touristiques

Les deux pays de la péninsule ibérique profiteraient d'une fréquentation en hausse. A en croire les chiffres de la Commission européenne du tourisme, l'Espagne et le Portugal ont connu une augmentation respective de 13% et 14% entre janvier et mai 2016 par rapport aux cinq premiers mois de 2015. D'autres pays comme la Slovaquie (+24%) et Chypre (21%) ont également bénéficié de touristes supplémentaires sur cette période.

En France, la fréquentation étrangère est en baisse

Selon un document de la direction générale des entreprises, la fréquentation des hébergements touristiques et des hôtels en France aurait connu une hausse de 2% (soit 8 millions de nuitées supplémentaires) grâce aux touristes français en 2015. "Cette hausse est portée par la clientèle française (+3,1%), plus nombreuse dans tous les types d'hébergements après trois années de baisse." En revanche, la fréquentation étrangère est en baisse, surtout au troisième trimestre et à la suite des attentats du 13 novembre. Sur ce point, le détail des données sur l'année fourni par l'Insee démontre une véritable rupture au cours du dernier trimestre 2015.

La France reste la première destination mondiale

Malgré ce contexte perturbé, la France reste le pays le plus visité au monde avec 84,5 millions de touristes étrangers en 2015. Le nombre de touristes a progressé de presque 1 % en un an grâce à l'apport de clientèles lointaines qui compense la diminution des arrivées européennes. En seconde position apparaît l'Espagne (68,2 millions de touristes) qui se place juste derrière les Etats-Unis (77,5 millions de touristes) en 2015.

Contrairement aux idées reçues, la France a même connu une hausse supérieure entre 2014 et 2015 de près 1% contre 0,1% entre 2013 et 2014, comme l'illustrent les données de l'organisation mondiale du tourisme.

 Légende : Variation d'une année sur l'autre.

Selon les données de la Banque mondiale pour 2014, l'Europe constitue également un pôle d'attraction touristique à l'échelle du globe.

Malgré tous ces attentats et un fort recul de la fréquentation touristique dans les hôtels et campings au second semestre 2016, le gouvernement français poursuit ses ambitions en matière de tourisme avec un objectif de 100 millions de touristes par an. L'industrie touristique constitue un secteur stratégique, qui représente 7,4 % du PIB. Un grand plan de sécurisation des sites touristiques a été annoncé au début du mois d'août et un premier colloque sur le tourisme culturel doit avoir lieu en décembre prochain. Reste à savoir si tous ces efforts vont payer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2017 à 20:42 :
Chers internautes,
Après la 9eme édition du FIC (Forum International sur la Cybercriminalité) qui s’est tenu les 24 et 25 janvier 2017 à Lille, plusieurs résolutions ont été prises. En effet l’internet est devenu un vecteur de communication d’une puissance jamais atteinte. Ces aspects positifs ont cependant un revers. La facilitation dans un total anonymat, de nombreuses formes de délinquance telles que : l’escroquerie, l’usurpation d’identité, vols de numéros de cartes bancaires, piratage ont été développé.
Il existe en France comme dans les autres pays de nombreuses victimes. Face à cette menace, il a été donc décidé d’accroître la coopération entre toute victime ayant porté plainte et les acteurs de lutte contre la cybercriminalité (ORRCC) Organisation Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité dans l’anonymat total afin que ces réseaux soient démantelés.
Toute victime ayant porté plainte avec preuve à l’appui et qui a collaboré avec les agents assermentés de l’ORRCC afin que ses escrocs soient arrêtés sera remboursée et dédommagée, alors nous demandons à toute personne ayant été victime de quelque nature d’avoir le courage de porter plainte car il est encore possible pour eux de récupérer ce qui leur a été frauduleusement soutiré
Adresses mails : orrcc@mail.com / orrcc@francemel.fr
Faites-nous confiance et nous allons vous redonner vie !!!
a écrit le 27/09/2016 à 20:40 :
Avec Schengen, je me demande comment font tous ces organismes pour compter le nbe de visiteurs dans les pays d'Europe. Quelqu'un a t-il la réponse, car en Cerdagne pour ne citer que ce coin de France, les espagnols viennent aussi facilement chez nous que nous on va chez eux sans laisser de traces (je passe la journée en France ou en Espagne et on paie tout en liquide). id pour toutes les zones frontalières.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :