Une vidéo provoque la démission du vice-chancelier autrichien

 |   |  629  mots
Je voulais impressionner notre charmante hôtesse et me suis comporté comme un adolescent vantard, a reconnu Heinz-Christian Strache, avant d'ajouter: Je ne veux en aucun cas que mon comportement inadéquat serve de prétexte à l'effondrement du gouvernement.
"Je voulais impressionner notre charmante hôtesse et me suis comporté comme un adolescent vantard", a reconnu Heinz-Christian Strache, avant d'ajouter: "Je ne veux en aucun cas que mon comportement inadéquat serve de prétexte à l'effondrement du gouvernement". (Crédits : REUTERS/Dominic Ebenbichler)
Un enregistrement montre Heinz-Christian Strache, chef de file de l'extrême droite, proposant des contrats publics à une ressortissante russe en échange d'un soutien politique et financier. L'affaire met en difficulté le chancelier Sebastian Kurz, qui doit s'exprimer dans la journée.

Le vice-chancelier autrichien Heinz-Christian Strache, chef de file de l'extrême droite, a annoncé samedi sa démission, après la diffusion d'une vidéo embarrassante qui menace la coalition au pouvoir. L'enregistrement le montre proposant des contrats publics à une ressortissante russe qui se dit la nièce d'un oligarque en échange d'un soutien politique et financier. La vidéo, diffusée vendredi soir par la presse allemande, aurait été réalisée en 2017, peu avant les élections qui ont permis au Parti de la liberté (FPÖ), qu'il dirige, d'entrer au gouvernement.

"Un comportement typiquement macho, alimenté par l'alcool"

"J'ai été stupide, irresponsable et c'était une erreur", a reconnu Heinz-Christian Strache, lors d'une conférence de presse, tout en affirmant qu'il n'avait rien fait d'illégal.

"C'était un comportement typiquement macho, alimenté par l'alcool (...) Je voulais impressionner notre charmante hôtesse et me suis comporté comme un adolescent vantard.

"Je ne veux en aucun cas que mon comportement inadéquat serve de prétexte à l'effondrement du gouvernement", a-t-il ajouté.

Le chancelier Sebastian Kurz doit s'exprimer dans la journée. Certains observateurs pensent qu'il pourrait convoquer des élections anticipées, comme le réclame l'opposition. Le chef du gouvernement a souvent pris ses distances vis-à-vis du FPÖ. Heinz-Christian Strache a précisé qu'il serait remplacé, au poste de vice-chancelier comme à la tête du FPÖ, par le ministre des Transports Norbert Hofer, battu de peu lors de l'élection présidentielle de 2016, qui jouit d'une popularité plus importante.

Des contrats publics dans la construction de routes

La vidéo a été diffusée vendredi par l'hebdomadaire Der Spiegel et le quotidien Süddeutsche Zeitung. Elle montrerait une rencontre entre Heinz-Christian Strache, Johan Gudenus, président du groupe FPÖ au Conseil national, la chambre basse du parlement, et une personne qui serait donc la nièce d'un oligarque russe, dans une villa d'Ibiza en juillet 2017, quelques mois avant les élections législatives.

La jeune femme dit vouloir investir plusieurs centaines de millions d'euros au Autriche, selon les deux journaux allemands. Les deux hommes discutent des opportunités d'investissement pour elle, dont une participation de 50% dans l'influent tabloïd autrichien Kronen Zeitung afin de l'utiliser comme un moyen de porter la parole du parti pendant la campagne électorale.

"Si elle reprend le Kronen Zeitung trois semaines avant l'élection et nous fait terminer à la première place, nous pourrons alors parler de tout", déclare Heinz-Christian Strache, selon Der Spiegel.

Il envisage en outre de lui octroyer des contrats publics dans la construction de routes si elle aide le FPÖ à remporter les élections et souhaite que tout soit fait légalement.

"Le FPÖ est fini", titre samedi le Kronen Zeitung.

Une procédure juridique en vue

Christian Hafenecker, secrétaire général du Parti, a indiqué que les avocats du parti examinaient la vidéo. Les deux journaux n'ont pas dit comment ils l'avaient obtenue. Ni Heinz-Christian Strache ni le FPÖ n'ont jamais perçu ou octroyé d'avantages aux personnes concernées, a-t-il déclaré.

"Comme la vidéo a été évidemment enregistrée illégalement, nous préparons également les démarches juridiques appropriées", a-t-il ajouté.

Le parquet de Vienne s'est saisi de l'affaire, a déclaré une porte-parole du procureur.

Heinz-Christian Strache dirige le FPÖ depuis 2005 et l'a remis sur le devant de la scène aux dernières élections législatives de 2017. Le parti a recueilli 26% des suffrages.

La vidéo est également un casse-tête pour Sebastian Kurz, dont le parti est toujours en tête des sondages, sans pouvoir atteindre la majorité. Seuls Les sociaux-démocrates pourraient lui apporter l'appoint nécessaire pour y parvenir, mais leurs relations avec le jeune chancelier, partisan d'une ligne dure en matière d'immigration, sont tendues.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2019 à 14:04 :
La video de vacances d'une soirée arrosée en Espagne il y a deux ans et qui ressort tout soudain aujourd'hui ! Avec la participation d'une supposée héritière d'oligarque milliardaire Russe, dont on cache soigneusement l'identité ! C'est bizarre de chez bizarre, Non ?
a écrit le 20/05/2019 à 8:07 :
Encore un populiste qui a fait copain-copain avec les russes.
a écrit le 20/05/2019 à 6:58 :
Quelque soit la couleur politique, le but est d'en croquer.
Tous les moyens sont bons. La politique c'est fait pour ca.
La corruption est partout et meme fait partie integrante de la democratie, c'est un moteur certes prejudiciable a la morale, mais qui s'en preocupe ?
a écrit le 19/05/2019 à 15:30 :
Visiblement il n'avait pas les moyens de contrôler les médias par contre ses adversaires oui et devaient en tenir la finance!
Réponse de le 19/05/2019 à 19:08 :
Ah, parce que manipuler l'opinion quand on est riche, c'est mal, quand on est pauvre et qu'on demande à un riche de l'argent contre récompense future, c'est bien parce qu'on fait peut-être comme les autres mais pas avec son propre argent, ça change tout ? En fait, ce qui est mal, c'est d'avoir de l'argent ?
Réponse de le 20/05/2019 à 13:15 :
Le mal c'est d'être corrupteur, pas corruptible:
Corrompue par ceux qui ont les moyens d'orienter la politique dans le seul intérêt particulier.
L e refus de cette corruption, entraine l''éjection du pouvoir, de préférence avec fracas médiatiques et chantage.
a écrit le 19/05/2019 à 11:37 :
Que dire, sinon que tous les partis d'extrême droite font toujours les mêmes choses qui produisent toujours les mêmes conséquences....les partis d'extrême gauche aussi, à la seule différence que les premiers s'engagent pour des intérêts privés et les seconds pour la collectivité, au moins au début ! Mais en général ça tourne toujours vilain lorsqu'il doivent défendre ces positions, la démocratie, les libertés en font les frais.
N'oublions pas que tous ces partis arrivent masqués. Attention ! Après il sera trop tard.
Réponse de le 19/05/2019 à 13:03 :
Parce que se faire financer via des combines, ascenseur, promesses ... est réservé aux extrêmes ? Ce qu'il a fait est une magouille ultra standard, il démissionne et au suivant !

Par contre les extrêmes n'arrivent JAMAIS par hasard, ne l'oubliez pas ! Et il est surtout trop tard pour ceux qui sont en places ! pas pour ceux qui veulent la place ! parce qu'à part nous sortir la même ritournelle depuis 40 ans ils font quoi ? RIEN ! Alors EVIDEMMENT les extrêmes arrivent ! Et vous avez raison une fois arrivée ça se complique sérieusement !
a écrit le 19/05/2019 à 11:34 :
"J'ai été stupide, irresponsable et c'était une erreur",

La meilleur stratégie à prendre quand on s'est fait coincer la main dans le sac car il est tellement rare que nos politiciens reconnaissent leurs erreurs, il faut le dire quand même, l'écran omniprésent est un problème sur la formation et l'évolution des cerveaux maintenant il faut que tout ces personnages politiques et économiques obscurantistes dont en europe nous avons pléthore, se disent que maintenant il y a plusieurs milliards de journalistes potentiels sur la planète, plusieurs milliards de personnages pouvant prendre des vidéos et obtenir des preuves de leurs impostures électorales.

Vous feriez mieux de vous diriger vers plus d’honnêteté et de sérénité c'est la seule stratégie à suivre car vous aurez de plus en plus de chances d'être pris la main dans le sac tous les jours un peu plus.

Maintenant de m'adresse à des politiciens européens au sein d'une UE en total déclin... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :