Affaire Caisse d'Epargne : un trader en garde à vue

 |   |  82  mots
Un des traders de la Caisse d'Epargne accusé d'avoir causé la perte de 751 millions d'euros qui a valu le départ forcé des dirigeants de l'établissement a été placé en garde à vue.

Les policiers de la Brigade financière avancent dans l'enquête sur les pertes de 751 millions d'euros subies par la Caisse d'Epargne, affaire qui a valu le départ forcé de ses principaux dirigeants dont son emblématique patron, Charles Milhaud.

Ainsi, un trader âgé de 33 ans, Boris P., a été placé ce mercredi en garde à vue et son domicile perquisitionné.

Il serait entré à la Caisse d'épargne en 2001 d'abord comme assistant trader. Il ferait actuellement l'objet d'une procédure de licenciement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi un trader à la C.E et pourquoi pas des patrons
au Credit Agricole et leeur banque Caylon qui ont perdu
des fortunes sur le dos des petits porteurs, mais à qui on dit que l'argent n'a pas été investi aux usa?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :