Les ventes d'Aviva en hausse malgré la crise

 |   |  215  mots
Le premier assureur britannique par les actifs a présenté des résultats solides pour les neuf premiers mois de l'année. La croissance de son activité aux Etats-Unis et en Europe continentale a compensé un léger recul du chiffre d'affaires au Royaume-Uni.

Les ventes d'Aviva sont passées de 22,9 à 25,67 milliards de livres (32 milliards d'euros) sur les neuf premiers mois de l'année. Sur un an, la progression est de 12% et dépasse les attentes des analystes, qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 24,84 milliards.

L'activité du grand rival de Prudential a fortement progressé en Amérique du Nord (+39%), en Asie-Pacifique (+13%) et en Europe continentale (+16%). Ces bonnes performances ont compensé le léger recul de 1,94% des ventes au Royaume-Uni, où le groupe possède le géant Norwich Union. Les perspectives d'Aviva ne sont pas très optimistes pour 2009, le groupe redoute une chute de 5% de ses ventes outre-Manche.

Dans le domaine de l'assurance-vie, la croissance est plus modeste. Les ventes à long terme n'ont progressé que de 3% sur entre janvier et septembre à 29,05 milliards de livres (36,25 milliards d'euros), dans des conditions économiques difficiles.

Les marges sont restées identiques à celles de 2007 à la même période et l'assureur a maintenu sa prévision d'une marge de 3,8% sur ses ventes sur l'année. Sa prévision de dividende, elle non plus, n'a pas été abaissée.

Le britannique a augmenté sa couverture en cas d'un nouveau plongeon des marchés financiers. Le mois dernier, son titre a perdu plus de 40% de sa valeur, les investisseurs craignaient une augmentation de capital.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ok

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :