Malgré un bénéfice en baisse, ING verse à nouveau des dividendes

 |   |  212  mots
ING a néanmoins indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 1,25 milliard d'euros, en chute de 64,7% par rapport à 2013.
ING a néanmoins indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 1,25 milliard d'euros, en chute de 64,7% par rapport à 2013. (Crédits : © United Photos / Reuters)
La banque néerlandaise prévoit de distribuer 470 millions d'euros aux actionnaires au titre de 2014 et entend leur reverser 40% de son bénéfice net annuel dès 2015.

C'est une première depuis son sauvetage par les Pays-Bas au cœur de la crise financière de 2008. La banque néerlandaise ING a indiqué mercredi 11 février reprendre le paiement de dividendes, et ce malgré une chute de 64,7% de son bénéfice net en 2014.

ING, qui a versé en novembre la dernière échéance du remboursement d'une aide publique de 10 milliards d'euros reçue sept ans plus tôt, entend restituer au moins 470 millions d'euros aux actionnaires cette année, soit 12 centimes d'euros par action. Il pourrait d'ailleurs augmenter ce montant en fin d'année, ayant résolu de retourner aux actionnaires 40% au moins du bénéfice net annuel.

Une chute du bénéfice net causée par des restructurations

ING a néanmoins indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 1,25 milliard d'euros, dont la chute par rapport à 2013 a été causée par les restructurations du groupe dans sa branche assurances. En échange de l'aide de l'Etat néerlandais, la Commission européenne, gardienne de la concurrence, avait en effet exigé des restructurations et la vente des activités d'assurances.

Côté à la Bourse d'Amsterdam, ING a ouvert la session mercredi en hausse de 2,50% à 11,49 euros au sein d'un indice AEX en hausse de 0,52% à 456,14 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :