Le Crédit foncier a augmenté ses prêts aux particuliers de 10%

 |   |  267  mots
Dans une interview accordée au Figaro, François Blancard, directeur général du Crédit foncier, affirme que son établissement a augmenté ses prêts aux particuliers et rejette les craintes de crise du crédit.

Certes, le ralentissement économique actuel n'épargne pas l'immobilier. Dans une interview accordée au Figaro, François Blancard, le directeur général du Crédit foncier estime que le marché est revenu cette année à son niveau de 2004. Mais il se montre rassurant sur la situation.

Pour le spécialiste du financement immobilier, "on est loin d'un 'credit crunch' (crise du crédit, ndlr)". Certes, le nombre d'opérations financées par un crédit en France a chuté de 15% en 2008 par rapport à l'année précédente, mais 2007 avait marqué un "point particulièrement haut".

Pour 2009, François Blancard table sur une "poursuite du ralentissement", à 720.000 opérations financées par un crédit. Selon le directeur de la filiale du groupe Caisse d'Epargne, "les primo accédants" sont toujours présents sur le marché, en revanche, les propriétaires ayant un bien à vendre pour financer en partie leur nouvel achat préfèrent retarder leur projet.

Et alors qu'une polémique sur la baisse des prêts accordés par les banques, malgré le soutien de l'Etat, est apparue il y a quelques semaines, François Blancard affirme qu'à fin octobre, le Crédit foncier a "accru de 10% le nombre de dossiers de prêts aux particuliers". "En production, nous avons atteint 6,9 milliards d'euros, soit une inflexion de 4% liées à la seule baisse des prix. Nous avons également consenti 6 milliards de prêts aux professionnels, soit 25% de plus que l'an dernier", précise-t-il dans les colonnes du Figaro. La conséquence pour l'établissement financier devrait donc être un gain de parts de marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :