La banque russe VTB s'enfonce dans le rouge

 |   |  105  mots
La grande banque publique russe affiche pour le premier trimestre une perte de 21,4 milliards de roubles (490 millions d'euros) contre un bénéfice de 2,7 milliards un an plus tôt.

La grande banque publique russe VTB, deuxième du pays, qui s'était illustrée en entrant par surprise au capital du groupe européen d'aéronautique, d'espace et d'armement EADS, maison-mère d'Airbus, connait une période beaucoup moins porteuse.

Elle affiche en effet pour le premier trimestre une perte de 21,4 milliards de roubles (490 millions d'euros) contre un bénéfice de 2,7 milliards un an plus tôt.

Ses provisions pour créances douteuses sont multipliées par dix en un an à 49,2 milliards de roubles soit 7,1% du total de ses créances alors que la Russie est durement touchée par la crise économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :