Barclays : jusqu'à 60% des bonus différés

 |   |  283  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le président de la banque britannique admet des erreurs dans la politique de rémunération des banques et annonce que Barclays va différer jusqu'à 60% des bonus pour 2009.

2009 devrait marquer un tournant dans la politique de rémunération de Barclays. Dans une interview au Sunday Telegraph, Bob Diamond, le président de la banque britannique, annonce que son groupe songe à augmenter la part des rémunérations fixes chez ses banquiers, en contrepartie, il devrait différer jusqu'à 60% des bonus de l'année.

"Le fait que les différés passent du niveau de 24% au niveau de 40 à 60% correspond globalement (aux décisions du G20 et des autorités britanniques-NDLR) et nous approuvons ces principes. Il y aura davantage de différés", a-t-il dit dans l'entretien.

Il a en revanche refusé de dévoiler les arrangements spécifiques de Barclays en matière de bonus. Mais d'après le Sunday Telegraph, il est très probable que les dirigeant "seniors" du groupe ne reçoivent pas de bonus en cash cette année et que leur rémunération variable soit clairement revue à la baisse.

Cette décision pourrait faire suite à l'annonce de Goldman Sachs la semaine dernière. La banque américaine a fait savoir que ses dirigeants seniors recevront des bonus en action dont le paiement sera réparti sur plusieurs années au titre de l'exercice 2009.

Il a admis que les banques ont, par le passé, fait des erreurs dans leur politique de rémunération. Selon lui, les bonus devraient être mieux contrôlés et, en échange, le salaire fixe des banquiers doit être revu à la hausse. Il a également convenu qu'il n'était pas prudent que les établissements financiers grossissent au point de devenir "trop grands pour sombrer". Il a appelé à un cadre réglementaire plus strict, qui prévienne ce genre de situation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :