Rouge vif pour la banque autrichienne HGAA

 |   |  99  mots
Bruxelles doit encore donner son feu vert à ce plan de restructuration qui prévoit une injection de 1,5 milliard d'euros.

La banque autrichienne HGAA, nationalisée en catastrophe fin 2009 pour éviter la faillite, a subi en 2009 une perte nette de 1,58 milliard d'euros.

Auparavant, l'établissement financier était propriété de la banque publique régionale bavaroise BayernLB qui avait dû provisionner de lourdes sommes en raison de cette participation et affiché des pertes annuelles de 2,6 milliards d'euros.
 

Bruxelles doit encore donner son feu vert à ce plan de restructuration qui prévoit une injection de 1,5 milliard d'euros dont 450 millions venus de l'Etat et le solde de ses trois anciens actionnaires parmi lesquels la province de Carinthie (200 millions d'euros) et BayernLB.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :