Fitch ne sanctionnera pas l'exposition des banques françaises à la Grèce

L'agence de notation Fitch a indiqué qu'elle ne s'attendait pas actuellement à ce que les notations des banques françaises soient remises en question par leur exposition à la Grèce.

1 mn

(Crédits : Reuters)

Fitch se veut rassurante. L'agence de notation estime que l'exposition des banques françaises à la Grèce n'aura aucun impact, pour le moment, sur leur note. "Les grandes banques françaises ont mieux géré la crise financière que la plupart de leurs homologues européennes", note l'agence de notation.

Crédit Agricole est la banque française la plus exposée à l'ensemble du risque grec en termes absolus, selon Fitch. Cet établissement et Société Générale sont davantage confrontés à la crise grecque en raison de leurs filiales respectives dans le pays, dont le coût potentiel d'une recapitalisation et les besoins de refinancements restent gérables. L'exposition du Crédit Agricole sur la dette souveraine de la Grèce s'élève à 850 millions d'euros, dont 600 millions pour sa filiale Emporiki. Cette dernière supporte également un portefeuille de crédit de 22,7 milliards d'euros. Société générale a chiffré son exposition globale à la dette souveraine grecque à 3 milliards d'euros. Sa filiale grecque Geniki supporte un portefeuille de crédit de 3,8 milliards d'euros.

La Banque Postale est de son côté la plus exposée au risque souverain grec proportionnellement à ses fonds propres. BPCE (Banque Populaire Caisse d'Epargne) a chiffré à 2,1 milliards d'euros son exposition globale à la Grèce, alors que sa filiale Natixis est exposée à hauteur de 882 millions d'euros. BNP Paribas a, elle, fait état d'une exposition de 5 milliards d'euros sur la dette souveraine grecque et de 3 milliards au titre d'engagements commerciaux portant principalement sur des entreprises internationales.

La Deutsche Bank a pour sa part estimé que l'exposition totale des banques européennes était comprise entre 50 et 75 milliards d'euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.