Comptes fictifs : la Fed inflige une importante sanction à Wells Fargo

 |   |  260  mots
Wells Fargo va remplacer trois membres du conseil d'administration d'ici avril et un quatrième à la fin de l'année, précise la banque centrale.
"Wells Fargo va remplacer trois membres du conseil d'administration d'ici avril et un quatrième à la fin de l'année", précise la banque centrale. (Crédits : Robert Galbraith)
La banque centrale américaine a interdit à la plus grosse banque des Etats-Unis en termes de dépôts de croître davantage avant d'avoir pris des mesures pour corriger ses erreurs, et demandé le renvoi de plusieurs dirigeants.

Touchée par un scandale de comptes fictifs, la banque américaine Wells Fargo a été sévèrement sanctionnée vendredi par la Fed.

"A la suite des récents et très nombreux abus de consommateurs et d'autres défaillances par Wells Fargo, la Réserve fédérale annonce qu'elle va restreindre la croissance de l'établissement jusqu'à ce qu'il corrige suffisamment ses dysfonctionnements", a indiqué la Fed dans un communiqué.

A cette interdiction d'expansion, la Fed a ajouté la demande du renvoi de plusieurs dirigeants:

"Wells Fargo va remplacer trois membres du conseil d'administration d'ici avril et un quatrième à la fin de l'année", écrit la banque centrale.

Dernier acte de Janet Yellen

Entre 2002 et le printemps 2017, Wells Fargo a reconnu avoir ouvert deux millions de comptes fictifs qui avaient permis à ses employés de toucher des primes liées à la vente de nouveaux produits aux clients. Il a ensuite été découvert que la banque californienne avait fait payer des primes d'assurance superflues à plus d'un demi-million de clients sur leurs crédits automobiles.

"On ne peut tolérer dans aucune banque cette conduite pernicieuse et persistante et les clients lésés par Wells Fargo sont en droit de s'attendre à des réformes d'ampleur et de fond afin que ces abus ne se reproduisent plus", a déclaré la présidente de la banque centrale Janet Yellen, qui quitte la banque centrale samedi pour être remplacée par Jerome Powell, en signant ainsi là son dernier acte en tant que patronne de la Fed.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2018 à 15:59 :
... et des constructeurs automobiles! et des cabinets d'audit!

De plus, Wells Fargo est une banque domestique!
a écrit le 03/02/2018 à 19:08 :
Aux états unis on sanctionne même les banques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :