Les Français versent moins sur leur assurance vie

 |   |  218  mots
Copyright Reuters
Les versements sur des contrats d'assurance vie progressent moins vite. Ils ont atteint 122,4 milliards d'euros à fin octobre, soit une hausse de 5% contre +8% fin juin 2010.

L'assurance vie reste le placement préféré des Français avec 122,4 milliards d'euros versé à la fois du mois d'octobre 2010. Mais la croissance se ralentit : elle était de +8% à fin juin contre +5% à la fin du mois dernier. L'essentiel de cette épargne, soit 87% (106,3 milliards), est investi sur les fonds en euros sur lesquels le capital est garanti c'est-à-dire qu'il ne peut jamais baisser et qu'il est augmenté chaque année d'un taux d'intérêt défintivement acquis. Le reste du flux d'épargne, soit 13% (16,1 milliards d'euros), est investi sur des unités de compte composées de fonds boursiers.

En parallèle, le montant des prestations versées par les assureurs aux assurés (retrait d'argent des contrats, capitaux décès) est en progression de 7% à fin octobre pour un motnant de 76,5 milliards d'euros.

Si bien, que la collecte nette (les versements des épargnants - les prestations des assureurs) s'établit à 45,9 milliards d'euros, en faible hausse (+2%) sur un an.

Le montant global de l'épargne  en assurance vie qui est composé de l'accumulation des nciens versements revalorisés, des nouveaux versments auxquels on a soustrait les retraits, et enfin des provisions pour participation aux bénéfices mis en réserve, s'élève au montant colossal de 1330 milliards d'euros. Il est en croissance de 8% sur un an.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :