BNP Paribas crée Theam, une nouvelle société de gestion

 |   |  372  mots
Copyright Reuters
BNP Paribas Investments Partners et BNP Paribas CIB se sont rapprochées pour donner naissance à cette nouvelle entité de gestion d'actifs qui gère 50 milliards d'euros. L'objectif affiché est de doubler les actifs gérés d'ici à 2016.

Une nouvelle société de gestion est née. Comme La Tribune l'annonçait dans son édition du 7 mars, Harewood Asset Management, société de gestion logée dans le département de BNP Paribas CIB (corporate and investment banking, banque d'investissement et financement), et le pôle des gestions Sigma de BNP Paribas Asset Management, fusionnent pour créer Theam, une nouvelle société de gestion. Cette entité, présidée par Dominique Hoenn, est détenue à 100% par BNP Paribas Investment Partners (BNPP IP), le pôle de gestion d'actifs de la banque de la rue d'Antin. Si Harewood AM est fondue dans BNPP IP, BNPP CIB conserve toutefois une part des revenus que Theam génèrera.

Theam devient le "nouveau partenaire" de BNPP IP et son pôle d'expertise en matière de gestion indicielle, systématique active, alternative liquide et garantie. Elle gère 49 milliards d'euros et compte 120 personnes. "Avec 49 milliards d'euros d'encours, nous avons la taille critique", indique Philippe Marchessaux, directeur général de BNPP IP. L'objectif annoncé est un doublement des actifs sous gestion d'ici cinq ans. Pour cela, elle mise sur ses cinq marchés domestiques (Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas) mais aussi sur  "les Etats-Unis auprès des fonds de pension et l'Asie-Pacifique", déclare Gilles Guérin, directeur général de Theam.

Interrogé sur la date de reprise de la cotation des fonds Opportunity et Serenity, suspendue en novembre dernier et dont la gestion a été transférée de Fauchier Partners (filiale de BNPP IP) à Harewood AM (La Tribune du 30 décembre 2010), Phillipe Marchessaux a déclaré que "la prochaine valeur liquidative (VL) sera calculée le 31 mars [connue fin avril, ndlr] et que tous les rachats et souscriptions enregistrés au 10 mars seront honorés sur cette VL".

Cette fusion marque la volonté de BNP Paribas de créer des synergies entre ses différentes lignes de métier. La banque d'investissement et de financement travaille déjà avec BNPP Securities Services sur les produts listés. Une réflexion est aussi engagée entre ces deux entités au sujet d'une offre commune sur l'évolution des modèles de compensation pour les produits OTC (hors marché).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :