Deux fonds gelés par BNP Paribas

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La banque s'est expliquée sur le gel de deux fonds d'investissement d'une valeur de 236 millions d'euros avant la parution d'un article sur le Canard enchaîné sur cette opération.

BNP Paribas a gelé deux fonds d'investissement d'une valeur totale estimée à 236 millions d'euros. Cette opération a été effectuée pour des raisons techniques après le transfert de leur gestion à un autre gérant de portefeuille.

La décision, prise il y a un mois, est purement administrative, a déclaré mardi une porte-parole de la banque, démentant ainsi un article à paraître ce mercredi dans le Canard enchaîné. Selon l'hebdomadaire, BNP Paribas a gelé les fonds pour faire face à une fuite des investisseurs et à une augmentation des demandes de rachat.

"On est sur une mesure qui est administrative, transitoire, qui permet de changer de gestionnaires", a indiqué à l'agence Reuters la porte-parole de la banque. "Ce n'est pas du tout une mesure d'urgence."

Les deux fonds, baptisés "Serenity" et "Opportunity", sont investis dans différents "hedge funds". Selon le site Internet de BNP Paribas Investment Partners, ils ont perdu respectivement 2% et 5,8% depuis le début de l'année.

Leur gestion est désormais confiée à Marc Harewood Asset Management, filiale de la BNP, alors qu'elle était assurée jusqu'ici à Fauchier Partners, dont la banque détient 50%.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Fauchier Partners, à Londres ou à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2010 à 16:06 :
Hum n'a sans doute pas tort car la France apres l'Irlande et la Grande Bretagne est le pays le plus expose a la bulle bancaire,les engagements de la bnp par exemple depassent le PIB annuel de la France!.
a écrit le 30/12/2010 à 10:08 :
Certes cela peut arriver, les mesures si elles s'orientent vers une autre stratégie c'est l'essentiel.
Il ne faut pas rêver non plus, les hedge funds, sont aussi des leviers explosifs... BNPParibas prend toujours des décisions mesurées.
a écrit le 29/12/2010 à 22:31 :
tout cela sent les fausses excuses et la dissimulation sous des apparences trompeuses.
a écrit le 29/12/2010 à 19:39 :
sur une prime de participation lors d'un deblocage possible refus de la BNP
a écrit le 29/12/2010 à 13:17 :
Nous comprenons qu'il s'agit d'une reorganisation entre deux filiales d'un meme groupe.
Quand au gerants, preferons les petites sociétés de gestions avec des gerants impliqués à la création de resultats pour leurs investisseurs, que les organisations d'appareils, ou les pions du damier changent du jours au lendemain en fonction du vent.
a écrit le 29/12/2010 à 10:17 :
La dernière fios que BNP a gelé des fonds, cela avait été le début de la panique de la "crise des subprimes" !!! Sinon pas surprenant que des gens soient ddécus de tels fonds : ils faut payer des frais de gestion (énormes en général) aux hedge funds, plus des frais au fonds de hedge funds... Des frais qui s'empilent... Bon courage pour récupérer un bénéfice dans de telles conditions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :