L'Autorité des marchés financiers (AMF) a un nouveau président

 |   |  266  mots
Robert Ophèle lors de son audition au Sénat la semaine dernière.
Robert Ophèle lors de son audition au Sénat la semaine dernière. (Crédits : DR)
Le président Macron a nommé par décret Robert Ophèle, actuel sous-gouverneur à la Banque de France, à la tête du gendarme de la Bourse. Ce dernier prendra ses fonctions le 1er août, en remplacement de Gérard Rameix.

Le décret est paru ce mardi au Journal Officiel : le président de la République a nommé Robert Ophèle président de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Le candidat avait été choisi à l'issue d'une procédure de recrutement ouverte inédite. Actuellement second sous-gouverneur de la Banque de France, et président sur délégation de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), Robert Ophèle a été auditionné la semaine dernière par la commission des finances du Sénat qui a donné son feu vert, tout comme celle de l'Assemblée nationale.

Ce diplômé de l'Essec de 60 ans était déjà membre du collège de l'AMF. Il prendra officiellement ses fonctions le 1er août, succédant à Gérard Rameix, dont le mandat arrive à échéance fin juillet.

Le mandat du président de l'AMF est d'une durée de cinq ans et non-renouvelable.

La question des moyens du gendarme

Lors de son audition au Sénat le 19 juillet, Robert Ophèle a présenté sa vision du gendarme de la Bourse et de son rôle visant « soutenir l'industrie financière française et la place de Paris ».

Il a également évoqué la question des moyens de l'autorité, qui emploie 480 agents. En effet, le budget de l'AMF est plafonné l'Etat depuis 2014 pour des raisons d'économies, à 94 millions d'euros en 2017, alors que ses ressources sont supérieures (110,8 millions de produits d'exploitation l'an passé), l'excédent étant reversé à l'Etat, et à ses dépenses effectives (100 millions en 2016), ce qui oblige l'institution à puiser dans ses réserves

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :