Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama Cinq échecs industriels retentissants du XXIe siècle

Takata et ses airbags

C'est sans doute le désastre industriel le plus coûteux de ce jeune siècle. Le coût total du rappel éventuel de 287,5 millions de coussins de sécurités, pour cause de risque d'explosion subite, pourrait coûter jusqu'à 2.700 milliards de yens (21 milliards d'euros) au japonais Takata, ancien numéro deux mondial des airbags. Le produit en question serait responsable de la mort d'une dizaine de personnes et aurait fait plus d'une centaine de blessés dans le monde. (Crédits : © Reuters Photographer / Reuter)

Laszlo Perelstein 5 images

À l'image du constructeur sud-coréen Samsung, qui a été forcé d'arrêter totalement la commercialisation de sa "phablette", le Samsung Galaxy Note 7, à cause du risque d'explosion de la batterie du smartphone, d'autres grandes entreprises ont connu d'importants déboires avec certains produits, forçant temporairement l'arrêt de la production voire obligeant au rappel de plusieurs millions d'appareils suite à la découverte de graves problèmes mettant en danger la vie des utilisateurs. 

>> Lire aussi Samsung Galaxy Note 7 : un désastre industriel à 10 milliards de dollars ?

Autres diaporamas

voir plus de diaporamas