Gap va fermer huit de ses 28 magasins en France

 |   |  335  mots
(Crédits : Rick Wilking)
L'enseigne américaine d'habillement Gap va fermer huit de ses 28 magasins en France, a-t-elle indiqué ce jeudi 13 septembre à l'AFP.

Coup dur pour la marque Gap. L'enseigne américaine de prêt-à-porter a indiqué, jeudi 12 septembre, qu'elle s'apprêtait à mettre la clef sous la porte de 8 de ses 28 magasins implantés dans l'Hexagone. Cela s'inscrit dans le cadre de la fermeture de 230 points de vente dans le monde que le groupe avait annoncée début 2019. "En février 2019, nous avons annoncé la fermeture d'environ 230 magasins Gap à travers le globe au cours des deux prochaines années. En France, nous avons annoncé la fermeture de huit magasins et nous continuons à nous concentrer sur le développement d'une activité rentable et durable sur le marché", a indiqué mardi le groupe à la suite d'informations du quotidien Le Monde.

Selon le journal, d'ici à 2020, Gap va notamment fermer ses points de vente parisiens des Champs-Elysées, du boulevard des Capucines, de la rue de Rivoli ou encore du boulevard Saint-Michel.

"Notre engagement est de nous occuper rapidement, de manière réfléchie et décisive des magasins qui ne sont pas performants ou qui ne correspondent pas à notre vision future de la marque Gap. Nous sommes convaincus que ces fermetures renforceront la santé de la flotte et serviront de base plus appropriée à la revitalisation de la marque", ajoute le groupe dans sa déclaration.

Projet de scission entre Gap et Old Navy

La chaîne, présente dans une quarantaine de pays, met en œuvre depuis plusieurs mois une vaste restructuration, comprenant sa scission en deux entreprises distinctes cotées séparément en Bourse. L'objectif de Gap - qui a pris du retard dans le commerce en ligne et pâtit également de la concurrence de H&M et Zara- est d'économiser 90 millions de dollars par an.

Le projet de scission prévoit de distinguer la marque Old Navy, qui a réalisé à elle seule l'an dernier un chiffre d'affaires de 8 milliards de dollars, des chaînes Gap, Banana Republic, Athleta et Hill City, dont les ventes cumulées atteignent 9 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2019 à 20:00 :
Le commerce physique sera la sidérurgie de la première moitié du 21ème siècle. Trop d'enseignes concurrencées par le commerce en ligne alors que les gens n'augmentent pas voire même reduisent leur budget de dépenses non indispensables.
a écrit le 13/09/2019 à 18:05 :
Vu la nature des fringues vendues, cela ne nous manquera pas
a écrit le 13/09/2019 à 14:41 :
on vient de voir dans la presse anglo-américaine des articles sur les fermetures de magasins qui continuent de grimper aux US et au UK :
Retailers call for action as high street store closures soar, The Guardian, 11/09/2019 ;
Retail bankruptcies rise, store closures skyrocket in first half of 2019, Wall Street Journal, 11/09/2019.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :