Société générale renonce à financer une centrale à charbon en Indonésie

Société générale a renoncé à financer une centrale à charbon en Indonésie, conformément à son engagement de ne pas financer des infrastructures incompatibles avec l'accord de Paris sur le climat, a-t-on appris mardi auprès de la banque française et des Amis de la Terre.

2 mn

(Crédits : © Reuters Staff / Reuters)

Société Générale avait annoncé fin octobre "l'arrêt de l'ensemble de nouveaux financements de projets de centrales thermiques au charbon ou des infrastructures associées, partout dans le monde" à compter du 1er janvier 2017. Les Amis de la Terre, qui mènent une campagne pour pousser les banques françaises à se désengager du charbon, l'énergie la plus émettrice de gaz à effet de serre, ont fait part de leur satisfaction, en rappelant que BNP Paribas s'était déjà désengagé de ce projet en 2015.

"Le projet de Tanjung Jati en Indonésie n'ayant pu être bouclé avant le 1er janvier, Société générale est aujourd'hui obligée de se désolidariser du groupe de financeurs pour respecter son engagement", a expliqué Lucie Pinson des Amis de la Terre France. "C'est l'application de notre engagement", a commenté auprès de l'AFP un porte-parole de la banque.

Des engagements pour respecter l'accord de Paris

De nombreux investisseurs - banques, fonds d'investissement - ont pris l'engagement de ne plus financer de nouvelles infrastructures fonctionnant avec du charbon. Toutefois des centaines de projets de centrales existent et, si elles sont construites, pourraient compromettre l'objectif de l'accord de Paris de limiter bien en dessous de 2°C la hausse du thermomètre mondial par rapport à l'ère pré-industrielle.

Selon Les Amis de la Terre, "Société générale était l'une des six banques impliquées dans ce projet pour lequel le financement n'est désormais plus assuré", les autres partenaires étant le Crédit agricole et des investisseurs japonais.

Dans un communiqué, l'ONG appelle "le Crédit agricole à se retirer à son tour de Tanjung Jati, ainsi que du projet similaire de Cirebon également en Indonésie". "En octobre 2016, la banque s'est engagée comme Société générale à ne plus financer de projets de centrales à charbon dans le monde", soulignent Les Amis de la Terre.

(Avec l'AFP)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/01/2017 à 19:34
Signaler
Une banque sur... six.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.