Curiosity s'est posé sur Mars avec succès

 |   |  651  mots
Première image envoyée par la sonde martienne Curiosity / Reuters
Première image envoyée par la sonde martienne Curiosity / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La NASA a retenu son souffle alors que son robot Curiosity, chargé de trouver des traces de vie passée ou présente sur Mars, s'est posé dans la nuit de dimanche à lundi sur la planète rouge, au terme d'un voyage dans l'espace de plus de huit mois.

Le robot Curiosity s'est posé lundi avec succès sur Mars, un exploit et un soulagement pour la Nasa, qui n'avait jamais envoyé un robot aussi perfectionné sur une autre planète, ouvrant ainsi une nouvelle ère d'exploration de la planète rouge. Le robot s'est posé peu après 05H31 GMT lundi. "Le contact (avec le sol) est confirmé", a annoncé un membre de le mission de contrôle, au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena (Californie), à l'est de Los Angeles. Les membres de la mission de contrôle ont explosé de joie à l'annonce de l'atterrissage du robot, au terme d'une descente de sept minutes extrêmement délicate, qui semble s'être déroulée exactement selon le plan prévu. Le président américain Barack Obama a immédiatement salué l'atterrissage de Curiosity comme "un exploit technologique sans précédent".

Peu avant O5H30 GMT (22H30 dimanche soir en Californie), la mission de contrôle avait annoncé avoir reçu un premier signal du robot, juste avant son entrée dans l'atmosphère de la planète rouge, avant de confirmer qu'il avait déployé correctement son parachute, deux signes extrêmement encourageants. Juste après l'atterrissage, entre les rires et les applaudissements, un des responsables de la mission a distribué des barres chocolatées Mars à ses équipes, dont les membres s'embrassaient et se félicitaient les uns les autres. Le soulagement a été suivi d'une seconde explosion de joie lorsque le robot a envoyé une première photo, d'une étonnante clarté, de son ombre portée sur le sol martien, juste après son atterrissage.

"Une performance incroyable"

Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa a estimé que c'était "un grand jour pour la nation (américaine), un grand jour pour tous nos partenaires qui ont (du matériel) sur Curiosity et un grand jour pour le peuple américain". Le conseiller scientifique du président Obama, Jon Holdren, interrogé sur par le canal de TV interne de la Nasa, a affirmé pour sa part que l'arrivée de Curiosity sur Mars -- une mission d'un coût de 2,5 milliards de dollars -- constituait "un énorme pas en avant dans l'exploration des planètes". "Personne n'avait fait quelque chose comme cela. Nous sommes de fait le seul pays à avoir fait atterrir (des robots) sur une autre planète", a-t-il ajouté. "Mais ce robot est beaucoup plus gros (que les précédents), a beaucoup plus de capacités et était beaucoup plus compliqué à faire amener" sur Mars. "C'est une performance incroyable", a-t-il dit. Curiosity, si tout continue à se passer comme prévu, viendra en effet allonger la liste des missions martiennes américaines réussies, après Viking 1 et 2 (1976), Pathfinder (1997) Mars Exploration Rovers (2004) ou Phoenix (2008).

La tâche qui attend maintenant ce robot de 900 kg, de la taille d'une voiture et à la vague allure de cyclope -- avec le large objectif de l'une de ses 17 caméras monté sur un mât à deux mètres du sol -- est colossale. Alimenté par un générateur nucléaire, il tentera de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne. Pour cela, Curiosity possède de nombreux outils, certains de conception et de fabrication françaises, notamment un mât avec des caméras à haute définition et un laser pour étudier des cibles jusqu'à sept mètres. D'autres instruments scruteront l'environnement pour y chercher des molécules de méthane, un gaz souvent lié à la présence de la vie, déjà détecté sur Mars à certaines saisons par un orbiteur américain. Le robot pourra aussi faire des prélèvements en perçant le sol, et les analyser.

 

La descente vertigineuse vers le sol martien a duré 7 min. Crédits : NASA/JPL-Caltech.

 VIDEO : Pourquoi la mission du robot Curiosity est si particulière (eng / Nasa)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2012 à 17:08 :
C'est une belle prouesse, Il ne faut pas oublier que dans 15 ans, malgré le recyclage, la Terre va commencer à manquer de matière première, on brule la bougie par les deux bouts, mais il y a pas encore beaucoup de monde qui l'a compris, d'abord ca commencera avec les minéraux rare utiliser dans l'industrie pour électronique et les composites, vous verrez alors les prix monter, sinon fini ordis, tele, radio, téléphone,scanner, etc.., déjà les grands commencent à protéger les derniers gisements, comme les terres rares. le seul endroit ou on peut trouver des ressources, sont la lune, les astéroides et Mars, pour commencer.
C'est pas pour rien que les usa et les chinois envois des sondes, les chinois vont envoyer un rover d'ici 5 ans sur la lune. c'est quand on va commencer à avoir des problèmes, que la course à l'espace pour les ressources va commencer.
sinon on aura le choix, de s'entretuer pour les ressources restante ou d'accepter la régression du moyen age.
a écrit le 07/08/2012 à 1:57 :
Je suis époustoufflée devant une telle technologie et précision. Quelle perfection! Quel génie d'invention!! Si petit sois ces pas tournés vers le futur, grandes seront les découvertes dans l'avenir... Mais toutes sciences sont-elles toujours bonnes? Dans le passé maintes inventions ont causés bien des malheurs...Où allons nous, nous arreter? Pourquoi cette curiosité? Pourquoi partir si loin? Tant de dépenses inutiles...Notre système solaire est si fragile...Il y a tant à faire pour NOTRE planète...Ce jardin si complexe, si diversifié, ce monde qui est le mien, le tien...trop de choses à découvrir, comprendre et si peu de temps pour en résoudre tous ses mystères...! POURQUOI?
a écrit le 06/08/2012 à 11:19 :
Bravo, en lisant la procédure d' "amarsissage", je me disais que s'il y arrivent, ils sont fort.
Et bien, ils sont forts :D
Réponse de le 06/08/2012 à 12:05 :
Amar est-il si sage ?
a écrit le 06/08/2012 à 11:19 :
Super on est pas capable de s'occuper correctement de la terre mais on va aller pourrir une autre planète, chapeau les gars !
a écrit le 06/08/2012 à 10:40 :
juste super super, longue vie à Curiosity !
a écrit le 06/08/2012 à 9:24 :
Nous on a François hollande et on est champions du monde
Réponse de le 06/08/2012 à 9:36 :
Frogs, vous êtes vraiment ...inqualifiable! ça ne vous empêche pas de mettre de la politique partout, jusque sur Mars?? Give us a break, man!
Réponse de le 06/08/2012 à 10:30 :
Froggs vous êtes un obsédé. Votre réflexion est vraiment minable. L'exploit qui vient d'être réalisé est considérable. L'humanité est capable du meilleur (vous faites la démonstration qu'elle est aussi capable du pire)
a écrit le 06/08/2012 à 9:07 :
Bravo a la NASA!!!
a écrit le 06/08/2012 à 9:01 :
2,5 milliards de dollars pour la conquête de Mars!!!!!! Une pichenette financière à côté de ce nous coûte le sauvetage et l'assistanat économiques de certains pays traîne-savates et de feignasses terrestres
Réponse de le 06/08/2012 à 9:08 :
Entiérement d'accort. Je n'aurais pas dis mieux.
Réponse de le 06/08/2012 à 9:25 :
Écrire mieux, ce ne serait pas du luxe...
Ca sent le cancre.
a écrit le 06/08/2012 à 8:42 :
En espérant qu'il soit trouvé sur cette planète quelqu'entitè ayant une solution radicale à nos difficultés sur Terre !
Réponse de le 06/08/2012 à 13:29 :
Je souhaite que l'homme se rende compte rapidement que Mars c'est bien, mais la terre avait vraiment besoin de cet argent pour essayer de survivre !!!!!
Réponse de le 06/08/2012 à 13:47 :
La terre n'a pas besoin d'argent pour survivre... Mais de courage...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :