410 milliards de dollars : c'est le chiffre des ventes d'armes en 2011

En baisse pour la première fois depuis 1994, le chiffre d'affaires des grands groupes d'armement mondiaux (hors Chine) s'est établi à 307 milliards d'euros, d'après les données du Sipri, institut de recherche stratégique de Stockholm.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est une première depuis 1994. En 2011, l'austérité a fait reculer les ventes des 100 plus grands groupes d'armement mondiaux (hors Chine), d'après les chiffres du Sipri, l'institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Compte tenu de l'inflation, le total du chiffre d'affaires a baissé de 5% par rapport à 2010. Sans en tenir compte de la hausse des prix, ce total a aussi diminué, passant de 412 milliards de dollars (308,7 milliards d'euros) en 2010 à 410 milliards de dollars (307 milliards d'euros) en 2011.

Le poids de l'austérité

"Les politiques d'austérité et la baisse proposée ou effective des dépenses militaires ainsi que les reports dans les appels d'offre d'armement ont touché les ventes globales d'armes en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest", a expliqué le Sipri dans un communiqué. La baisse des dépenses a "amené certains groupes à une spécialisation militaire, tandis que d'autres se sont restructurés pour diminuer de taille ou se sont diversifiés dans des marchés adjacents", comme la sécurité, en particulier la sécurité informatique, a-t-il expliqué.

Les Américains en tête

Faute de données fiables, les chiffres du Sipri excluent les groupes chinois, fournisseurs d'une armée qui a le deuxième budget du monde. Sans eux, le classement des 100 plus grands vendeurs d'armes est dominé par les groupes américains et européens, qui pèsent respectivement 60% et 29% du marché, et monopolisent les 17 premières places. L'américain Lockheed Martin (36,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2011) reste en tête, devant son compatriote Boeing qui a ravi la 2e place au britannique BAE Systems passé troisième.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 14/09/2013 à 21:47
Signaler
Ces chiffres sont faux car il me semble que vous oubliez beaucoup des engins qui emportent les armes; comme par exemple les drônes.Renseignez-vous au sujet du budget américain pour ces engins qui sèment la mort partout et bientôt, même en Amérique ou...

à écrit le 22/02/2013 à 17:46
Signaler
Bonjour, dans tout les cas se n'est pas la France qui est un fournisseur de canon efficace dans se monde, notre part est encore en diminution, alors que la demande est en progression pour les malheure de l'humanité. Nous avons depuis des année complè...

à écrit le 18/02/2013 à 21:58
Signaler
En fait de tsunami, ce serait plutôt une grande sécheresse.

à écrit le 18/02/2013 à 17:59
Signaler
L illustration est trompeuse, ce sont principalement les Etats qui achetent des armes, et peu d armes de poing ou d epaule.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.