Comment la CIA s'est faite dérober des milliers de documents confidentiels

 |  | 360 mots
Lecture 2 min.
WikiLeaks a diffusé mardi près de 9.000 documents présentés comme provenant de la CIA
WikiLeaks a diffusé mardi près de 9.000 documents présentés comme provenant de la CIA (Crédits : Larry Downing)
Les autorités américaines en charge de l'enquête sur les fuites de documents concernant la CIA se concentrent sur d'anciens sous-traitants.

Les autorités américaines en charge de l'enquête sur les fuites de documents concernant la CIA se concentrent sur d'anciens sous-traitants qui auraient pu être vexés d'avoir perdu un contrat avec l'agence américaine d'espionnage, selon le "Wall Street Journal" dimanche. WikiLeaks a diffusé mardi près de 9.000 documents présentés comme provenant de la CIA, estimant qu'il s'agissait de la plus importante publication de données secrètes du renseignement jamais réalisée.

Le site y dévoile "la majorité de l'arsenal de piratage informatique" de la CIA, programmes malveillants, virus, cheval de Troie et autres logiciels pouvant infiltrer et prendre le contrôle d'appareils électroniques. Une enquête a donc été ouverte pour savoir d'où provenaient les fuites et qui avait procuré ces données à WikiLeaks. Selon le site, il a reçu ces documents d'un groupe de sous-traitants privés de l'agence.

Des sous-traitants dans le collimateur de la CIA

Les enquêteurs se sont dans un premier temps intéressés à une petite équipe d'informaticiens qui ont développé des logiciels et avaient apparemment des autorisations de sécurité. Ils travaillaient sur des projets de piratage avec la CIA, selon le journal. Citant des sources anonymes, le quotidien avance que certaines de ces personnes étaient "mécontentes", notamment après avoir perdu leur emploi. Elles auraient pu faire fuiter des données en représailles.

Une fuite par le biais de sous-traitants ne serait pas une grosse surprise. L'Agence de sécurité nationale (NSA), soeur de la CIA en quelque sorte, a en effet déjà été ébranlée par les fuites d'Edward Snowden en 2013, qui travaillait pour une entreprise contractante de la NSA. Et fin 2016, la même NSA a découvert qu'un autre collaborateur, Harold Martin, employé dans la même entreprise sous-traitante, avait dérobé et caché chez lui environ 50.000 giga-octets de documents et de données, dont certains éléments sensibles.

Mais les grandes fuites de documents ne viennent pas toujours de contractuels: Chelsea Manning, qui a donné à WikiLeaks des centaines de milliers de pages de correspondances diplomatiques en 2010, était ainsi analyste du renseignement dans l'armée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2017 à 1:47 :
Il y a un gars, très "ancien", qui avait dit que les capitaleux vendraient la corde pour les pendre. Ils en sont là...
a écrit le 13/03/2017 à 19:09 :
Pas le temps de sécuriser leurs ordinateurs, trop occupés à pirater ceux des autres...
a écrit le 13/03/2017 à 11:24 :
Comment la CIA s'est FAITE ridicule mais comment la CIA s'est FAIT dérober des documents. Un peu de respect de la grammaire française ne nous ferait pas de mal...
a écrit le 13/03/2017 à 10:59 :
tres fort, ils ont sous traité et en plus ils ont fini par virer ceux qui ont fait les programmes (je suppose que la boite de sous traitance elle a ete grassement paye mais que les programmeurs ont touche des clopinettes, genre SSII en france)
A ce niveau d incompetance, ils ont plus besoins d ennemi pour se tirer dans les pieds
a écrit le 13/03/2017 à 9:27 :
A force de sous-traiter son métier principal, un donneur d'ordres finit par atteindre un niveau d'incompétence absolu, et doit disparaitre. Darwin Rulez...
a écrit le 13/03/2017 à 6:57 :
c est embêtant, par nous remarquez les francais s en moque des voyous de la cia.non l embaras viens du fait qu il y avait peut etre des indications sur le trafic de cocaine contre armes a grande echelle organisé par la clique obama clinton.mais les francais s en foutent ils se font bouffer tout cru.
a écrit le 12/03/2017 à 22:39 :
...beau modèle que la France imite..de plus en plus...cela promet...
a écrit le 12/03/2017 à 21:07 :
"Comment la CIA s'est faite dérober..." Les journalistes sont d'une ignorance sans nom. Snowden a déjà fait le démonstration. Son film et celui de Oliver Stone ont tout dit. Cette question est déjà résolue. Il n'y a plus rien à expliquer.
a écrit le 12/03/2017 à 19:24 :
Ils n'ont qu'à dire que c'est la faute des russes... D'ailleurs, si ceux là étaient capables de faire tout ce qu'on leur reproche, cela ferait longtemps qu'ils seraient les maîtres du monde...
Réponse de le 13/03/2017 à 20:22 :
M Patate, vous ne croyez pas si bien dire : ce sont forcément les Russes et Poutine qui sont responsables , comme de tout : une autre preuve, mes carottes ont gelé le lmois dernier, or il y avait un anticyclone sibérien .
Poutine exagère . Mon voisin, ce sont ses choux-fleurs qui ont gelé : quel monstre ce Poutine !
a écrit le 12/03/2017 à 19:19 :
"Des sous-traitants dans le collimateur de la CIA"

D'un autre côté il faut être vraiment stupide pour confier des tâches de ce genre à des sous traitants hein, mais bon comme il faut tout privatiser...
a écrit le 12/03/2017 à 18:47 :
La CIA est victime du politiquement correct économique : il est de bon ton de sous-traiter, externaliser, voire "outsourcer" pour flexibiliser ses coûts.
Et éventuellement faire travailler les copains, qui ont monté des sociétés rien que pour ça.
Sauf que là, on outsource une fonction régalienne : le renseignement.
L'Ouest se cassera la g... parce qu'il est dirigé par des comptables.
Et par le profit à tout prix.
Bref : ridicule, et sans moralité.
Réponse de le 13/03/2017 à 10:38 :
Et comme tous les Pays sont gérés de la même façon sauf la Corée du Nord, notre avenir est donc celui des citoyens de ce charmant Pays !! Non merci......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :