Polémique sur les OGM : Paris maintient la suspension

 |   |  204  mots
L'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments estimant sans danger pour la santé le maïs OGM Monsanto suscite la polémique. Le Premier ministre indique que la France maintient la suspension de la culture du maïs OGM.

La polémique sur les OGM, les organismes génétiquement modifiés, a rebondi en France ce jeudi avec l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), selon lequel le maïs OGM Monsanto est sans danger pour la santé. Cet avis "technique" a suscité une vive controverse et obligé le Premier ministre à se prononcer.

François Fillon a indiqué que la France maintenait la suspension de la culture du maïs OGM Monsanto en raison de l'incertitude sur les risques causés par sa dissémination dans l'environnement, une question non liée à l'avis de l'Afssa selon Matignon.

"La France maintient la suspension en attendant une décision de la Commission (européenne), qu'elle respectera" a souligné le Premier ministre français aux côtés du président de la Commission José Manuel Barroso. Bruxelles a demandé à la France et à trois autres pays  - Autriche, Grèce et Hongrie - de lever leurs clauses de sauvegarde. Un vote à la majorité qualifiée est prévu lundi sur la question de la posotion française. Elle sera sinon arbitrée par les ministres de l'Environnement de l'Union européenne, et sinon par la Commission européenne elle-même.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et voila ! sauf un chaos total que faut il faire pour arrêter l'homme dans sa "connerie". Le mais pousse depuis des siècles et voila que pour des raisons de nourriture mondiale (bidon) il faut un monsantos comme mais avec "Register" dessus ou "Copyright" des brevets ... quelle calamité ce fric, mais quelle calamité !!! Je commence à vraiment souhaiter une vrai décadence pour épurer tout ça.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Avons nous assez de recul pour une affirmation comme celle ci ???
Si non, quel le montant ou du moins quelle est la somme versée sur des comptes occultes à ces mesdames et messieurs de l'Agence ???? De la part de MONSANTO. Tout s'achète il suffit de trouver le BON montant !!!!
La est peut être la vrai raison du virement !!!!!
dans trente ou quarante nous pourrons en reparler.
Par le vaccin de l'hépatique B qu'il fallait à tout pris se faire faire, quand est il aujourd'hui et quelle indemnité on touché les victimes des clopinettes en deux des Figues !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quitte à affamer un jour la terre entière, ne craignez-vous pas que Bové se fache ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'AFSSA donne un avis sur la base d'études réalisées par Monsanto, nous ne frissons plus le délire mais nous sommes bel et bien dans la quatrième dimension. Si la commission Européene donne le feu vert à la culture de cette merde, c'est une déclaration de guerre. et nous faucheurs passerons alors à des actions plus musclées....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Incroyable ! Une commission Française à été constituée il y a moins de 2 ans et a rendu un avis défavorable sur les OGM. Le gouvernement à ensuite pris une décision saine sur laquelle il risque de revenir pour des questions d'agent en se cachant derrière l'Europe.
Je vous engage à faire des recherches, même rapides, sur la firme Monsanto, ses dirigeants, ses actionnaires, ses produits et sa dimension stratégique, politique voir militaire.
Depuis quand et pour quelle raison un pays comme le notre (une région : l'Europe) comme la notre ont besoin de graines modifiées génétiquement (ces 2 termes sont capitaux) pour nourrir sa population et exporter ?
Il s'agit de santé publique, nous n'avons pas le droit de la sacrifier sur l'hôtel de l'argent, et ce quelque en soit la raison.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne suis pas un farouche défenseur des OGM mais il faudrait qd même un jour expliquer en quoi les OGM sont dangereux. 110.000.000 d'ha cultivés en 2008 dans le monde. C'est deux fois la surface géographique de la France. Cela signifie la France entière, de Lille à Marseile, de Brest à Stasbourg couverte d'OGM. Et cela a été récolté, et cela a été consommé et pas un seul incident. Circulez il n'y a rien à voir. Je ne suis pas certain qu'on puisse en dire autant avec les produits bio.
65% des français sont contre les OGM. Comment pourrait il en être autrement qd on nous passe en boucle Mrs Bové, Pelt, Seralini, Mermet, Baraton, Mamers, Apotheker... Tous des militants anti-OGM. Il y a pourtant des scientifiques membres de l'académie des sciences, membres de l'académie d'agriculture, de l'académie de médecine, des prix Nobel qui ont signé des pétitions en faveurs des OGM. Il n'ont pas droit à la parole car aujourd'hui le politiquement correct c'est le tout bio. Et si on grattait un peu sous le vert des bios qui nous gouvernent. C'est rouge vif, des militants d'extrème gauche qui cherchent à se donner une image respectable en prenant en otage l'écologie pour un autre combat qui n'est pas le mien:la lutte contre les multinationles, l'altermondialisme.
Alors redonnons la parole au scientifiques, aux agriculteurs, aux agronomes. Ce n'est pas avec une agriculture qui avait peine à nourrir 1 milliard d'habitants qu'on va en nourrir bientôt 7 ou 8. Faut il rapeller la famine en Irlande au XIX. Les patates détruites par le mildiou: La famine, l'exode, une hécatombe. Et s'ils avaient eu ne serait ce que la bouillie bordelaise. Parlons en d'ailleurs de la bouillie bordelaise utilisée en culture Bio. Avez vous déja fait du jardinage sur une défriche de vigne. Bon courage. Le sol est stérilisé. Alors je recommande a Mr Borlo d'interdire la bouillie bordelaise qui est certainement plus nocive pour l'environnement que le Mon810.
A bon entendeur, salut.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
sérieusement, avant de parler des OGM comme s'ils étaient la derniére catastrophe naturelle, il faut avoir récolté les avis des 2 camps : les pour et les contres. Car aujourd'hui en france a par les Faucheurs qui ouvrent leurs grandes gueules personne ne parlent des OGM. Si quelqu'un à le malheur de se dire pour les OGM tout le monde commnce à le regarder de travers. Je ne suis pas spécialement pour les OGM mais je pense qu'il faut ouvrir le dialogue et s'interesser aux arguments des 2 camps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :