Nike coupe encore dans ses effectifs

 |   |  236  mots
Le leader mondial des articles de sports va intensifier la restructuration annoncée en février, qui devrait se traduire par 1.750 suppressions d'emplois au lieu des 1.400 initialement prévues.

Nike annonce son intention de réduire une nouvelle fois ses effectifs, dans le cadre d'un plan de restructuration censé améliorer sa compétitivité. Désormais Nike a prévu de supprimer 1.750 postes contre 1.400 à l'origine.

Le groupe américain, numéro un mondial des équipements sportifs, qui a déjà interrompu la production de trois de ses usines en Chine, a précisé que ces  suppressions d'emplois toucheraient notamment 500 salariés dans son siège de Beaverton, dans l'Oregon. La plupart des employés concernés devraient avoir quitté la société dans les semaines qui viennent.

En février, Nike avait annoncé que le plan de restructuration engagé il y a deux ans se traduirait par la suppression de 4% de ses effectifs mondiaux, soit environ 1.400 postes. Le groupe n'a pas dévoilé les économies escomptées de la nouvelle phase, qui prévoit notamment la suppression de certains niveaux hiérarchiques.

Comme Adidas, Nike est touché par la crise: son chiffre d'affaires a reculé de 2% sur le trimestre clos février, la dégradation des ventes touchant notamment l'Europe, et il avait déclaré en mars s'attendre à une poursuite de la baisse des commandes. Les résultats du trimestre en cours seront grevés par des provisions de 175 à 225 millions de dollars pour restructurer la logistique. Sur le trimestre décembre-février, son bénéfice net a chuté de 47%.

(retrouvez le communiqué de Nike).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :