Plan de sauvegarde homologué pour Belvédère

 |   |  139  mots
Le Tribunal de commerce de Dijon a donné son aval au plan qui va permettre au groupe français de spiritueux de poursuivre son activité à l'abri de certains créanciers.

Ouf de soulagement pour le groupe français de spiriteux, notamment de vodka, Belvedère. Le Tribunal de commerce de Dijon a en effet homologué mardi
le plan de sauvegarde présenté par la société et par ses filiales concernées.

Le groupe s'en félicite et souligne que "ce plan apporte une solution au litige provoqué pendant l'été 2008 par un groupe de prétendus créanciers qui voulait, manifestement, mettre la main sur les actifs de Belvedere".

La direction estime que par le biais de cette procédure, elle va pouvoir "consolider et poursuivre sonactivité dans la sérénité tout en assurant le paiement des créanciers concernés".

Mais du côté de la Bourse de Paris, c'est loin d'être l'euphorie. Mercredi dans l'après-midi, le titre Belvédère chute de 5,4% à 42 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :