Le porc garanti 100% français, ce n'est pas pour demain

 |   |  174  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les éleveurs de l'Hexagone aimeraient que, sur les emballages, figure une mention permettant aux consommateurs de savoir où est né et a été élevé le porc qui se retrouve dans leur assiette. Les industriels n'en veulent pas.

Permettre aux consommateurs français de privilégier, s'ils le souhaitent, le porc français. C'est le souhait des éleveurs porcins de l'Hexagone. Une demande qui apparemment n'enthousiasme pas les industriels.

Ce jeudi, les représentants de l'interprofession ont constaté qu'un accord sur la mise en place d'une telle mention sur les emballages de viande et de charcuterie n'était pas possible. Interrogé par l'AFP, Jean-Michel Serres, président de la Fédération nationale porcine (FNP), a souligné le "double langage" de la grande distribution, invitant ces derniers à prendre "leurs responsabilités en demandant à leurs fournisseurs la mention d'origine des produits et en acceptant de revaloriser la viande porcine française".

Les industriels défendent, eux, une autre approche. Ils préfèreraient se contenter d'une mention indiquant que le produit vendu a été élaboré ou transformé en France, ce qui leur permettrait de conserver une plus grande latitude dans l'origine des porcs qu'ils achètent. Les éleveurs soulignent que ce type de mention existe déjà et qu'il peut prêter à confusion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2010 à 18:49 :
Quand les consommateurs se réveilleront ils ??
Nous avons le pouvoir dit NON aux industriels et aux grandes surfaces.
Tout est une question de motivation.
Si on fait rien on ne peut que se taire.
Un boycott en veille de Noël !! cela pourrait faire réfléchir...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :