LDC inquiété par la hausse du prix des céréales

Le producteur de volailles français a fait état d'un résultat au premier semestre en baisse de 13% et n'est pas confiant pour le prochain semestre en raison de l'envolée des prix des matières premières et notamment celle des céréales.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

LDC dont le premier semestre a été impacté par la hausse des prix des céréales n'est pas optimiste pour le prochain semestre. Le spécialiste de la volaille propriétaires des marques Loué, Le Gaulois, Maître Coq et Marie a dégagé un bénéfice net part du groupe, en recul à 22,2 millions au premier semestre 2010-2011 contre 25,5 millions un an plus tôt.

Pour cette période, le leader français de la volaille a également enregistré un bénéfice opérationnel en baisse (-10%) à 34,5 millions d'euros. Quant au chiffre d'affaires, il ressort en hausse de 32,8% de ses ventes de mars à août, à 1,22 milliard d'euros contre 924,8 millions un an plus tôt grâce aux  "intégrations d'Arrivé et de Marie sur six mois : à périmètre identique, la progression ressort à 2,4% avec des volumes en hausse de 3,8%" a précisé LDC.

LDC n'est pas confiant, il annonce "un second semestre difficile dans un contexte de fortes hausses des matières premières". Mercredi, Denis Lambert, président du directoire de LDC a demandé à la grande distribution d'accepter une nouvelle augmentation des prix de la volaille. Il a déclaré qu' "une première hausse de 6 à 8% a été consentie par les distributeurs le 1er novembre mais une deuxième augmentation, d'un égal montant, est indispensable dès que possible".

Cependant, il maintient ses objectifs en précisant qu'ils dépendront des négociations des tarifs avec la grande distribution. Dans cette perspective, la société maintient son objectif de résultat opérationnel courant (ROC) qu'elle revoit légèrement à la hausse à 73 millions d'euros pour son activité volaille.

"Malgré ces perspectives contrastées à court terme, LDC dispose d'atouts forts lui permettant d'envisager un rebond dès 2011-2012 et d'étendre son déploiement européen" a précisé LDC dans son communiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.