Chine : après 2.000 ans de monopole, l'Etat relâche son emprise sur le sel

 |   |  376  mots
Avec 88 millions de tonnes de sel produites en 2015, la Chine est le premier producteur mondial.
Avec 88 millions de tonnes de sel produites en 2015, la Chine est le premier producteur mondial. (Crédits : Reuters/Stringer Shanghai)
La Chine va progressivement libéraliser la production de sel après un monopole de plus de 2.000 ans. Depuis le 1er janvier 2017, les producteurs de sel sont libres de fixer le prix et les moyens de distribution de leur denrée.

Pékin abandonne son monopole sur le sel. Les producteurs chinois peuvent désormais fixer "le prix de départ usine, du prix de gros, ainsi que du prix public", a rapporté le comité d'Etat, cité par le Quotidien du Peuple, journal officiel du parti communiste chinois. "Maintenant que les producteurs de sel peuvent directement vendre au marché, les prix vont certainement baisser. Les consommateurs vont avoir plus de choix sur l'endroit où ils peuvent acheter leur sel. C'est une rupture", assure au Financial Times Zou Jialai, avocat ayant représenté des producteurs privés.

Les producteurs peuvent également vendre directement leur denrée - sans être obligés de passer par des distributeurs étatiques, comme c'était le cas auparavant. Les producteurs et les grossistes pourront aussi commercer en dehors des zones géographiques définies sous le monopole. Treize villes et provinces, dont Pékin, ont pour l'instant obtenu l'autorisation d'ouvrir leur marché à d'autres producteurs et grossistes - et d'autres régions devraient allonger la liste. Annoncée en mai dernier, la réforme est applicable depuis le 1er janvier 2017.

La Chine, premier producteur mondial de sel

Si les producteurs peuvent officiellement fixer leur volume, Pékin veut s'assurer des stocks suffisants pour une demande d'au moins un mois, selon ReutersL'Etat se réserve aussi le droit d'intervenir pour stabiliser le marché s'il estime détecter des dérives. Le gouvernement chinois a indiqué qu'il encouragerait la consolidation parmi les grossistes et les plus de 2.000 producteurs de sel dénombrés par la China Salt Association. Et l'attribution de nouvelle licence pour les producteurs ou les grossistes est gelée jusque fin 2018.

Avec 88 millions de tonnes de sel produites en 2015, la Chine est le premier producteur mondial devant les Etats-Unis. Le secteur est dominé par l'entreprise d'Etat China National Salt Industry Corp, qui a généré 21,25 milliards de yuan en 2015 (3,1 milliards de dollars). Le sel, denrée vitale, a longtemps été un secteur clé pour la Chine - ses revenus ayant permis de financer une partie de la construction de la Grande Muraille. Le monopole d'Etat est attribué à l'Empereur Han Wudi, vers 222 ans avant JC, instauré pour renflouer les caisses de l'empire. Il a été maintenu par le Parti communiste chinois depuis 1949.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2017 à 16:30 :
LA CHINE POUR S EN SORTIR DOIT METTRE FIN AU MONOPPLE DE PETROCHNA ? AFIN DE RECHERCHE SUR SONT TERRITOIRE LE PETROLE ET LE GAZ QUI SI TROUVE AFIN DE SE SORTIR DU CHARBON QUI FAIS ACTUELLEMENT DES MILLONS DE MORTS?IL SERAIS INTERESSENT POUR LES JOURNALISTES DE NOUS DIRE QUI ET A LA TETE DU MONOPOLE PETROCHINA POUR SAVOIRQUI ET CORRONPUE EN CHINE AU POINT DE LAISSE MOURIR LE PEUPLE CHINOIS???
a écrit le 03/01/2017 à 16:08 :
Ouhaou, vu comme la mer de Chine est polluée...

"Des coquillages à la sauce métaux lourds " http://www.courrierinternational.com/article/2011/11/17/des-coquillages-a-la-sauce-metaux-lourds

Et il date de 2011 et dépuis la situation s'est forcément améliorée bien évidemment...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :