La Chine va faire pousser des vignes dans l'espace

Des plants de cabernet sauvignon, merlot et pinot ont été envoyés à bord de la station spatiale chinoise Tiangong-2. Les scientifiques espèrent déclencher des mutations pour faire face au rude climat chinois.
Laszlo Perelstein
Si elle semble farfelue au premier abord, cette expérience spatiale trouve son sens lorsque l'on se penche sur la géographie et le climat chinois.
Si elle semble farfelue au premier abord, cette expérience spatiale trouve son sens lorsque l'on se penche sur la géographie et le climat chinois. (Crédits : China Daily/ via REUTERS)

Cinquième consommateur mondial de vin, premier marché pour le rouge, huitième plus important producteur et deuxième vignoble mondial, la Chine a développé au cours de la dernière décennie un appétit féroce pour la boisson issue de la fermentation du raisin et représente aujourd'hui le moteur de la croissance mondiale dans ce secteur (entre autres). C'est désormais dans l'espace que Pékin veut cultiver ses vignes, afin d'améliorer leur résistance au froid et à la sécheresse, rapporte le site anglo-chinois du magazine Decanter, spécialisé dans l'industrie du vin.

Déclencher des mutations

 Au cours de l'expérience, les scientifiques chinois espèrent que les vignes subiront des mutations les rendant plus adaptées au difficile climat chinois, écrit Decanter. Des plants de cabernet sauvignon, merlot et pinot issus d'une pépinière des monts Hélan de la région autonome de Ningxia (Est), qui importe déjà depuis 2013 des vignes françaises, ont ainsi été expédiés à bord de la station/laboratoire spatiale Tiangong-2 ("palais céleste") le 16 septembre, d'après un média local chinois cité par Decanter (lien en chinois).

La région de Ningxia est particulièrement réputée en Chine pour ses vignobles et revendique même le titre de meilleur producteur de vin chinois. S'inspirant du classement officiel des vins de Bordeaux de 1855, elle a d'ailleurs lancé en mars 2016 son propre classement, le premier du genre en Chine, raconte le blog spécialisé Le vin, le rouge et la Chine.

 | Lire La Chine, une (nouvelle) grande puissance spatiale

Difficile climat chinois

Si elle semble farfelue au premier abord, cette expérience spatiale trouve son sens lorsque l'on se penche sur la géographie et le climat chinois. Quelque 40% du pays se trouve ainsi à plus de 2.000 mètres d'altitude et la largeur du pays fait qu'il est soumis à des climats subtropical (étés chauds et humides, hiver courts avec des températures variant de -3° à 18°), océanique (hiver doux et pluvieux, été frais et assez humide) en passant par subarctique (avec des étés moins chauds et des hivers plus durs que le climat tempéré), explique le magazine spécialisé Viti.

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.