La patronne de Chanel démissionne pour "divergences d'opinions"

L'Américaine Maureen Chiquet a annoncé sa démission du poste de PDG du groupe Chanel. Elle sera remplacée provisoirement par Alain Wertheimer, un des principaux actionnaires de ce groupe familial.
Maureen Chiquet laisse derrière elle, un bilan positif. (Photo: à New York, le 10 novembre 2008, lors de la cérémonie où Maureen Chiquet a reçu un Glamour Woman of the Year.)
Maureen Chiquet laisse derrière elle, un bilan positif. (Photo: à New York, le 10 novembre 2008, lors de la cérémonie où Maureen Chiquet a reçu un Glamour Woman of the Year.) (Crédits : Reuters)

Chanel a annoncé mercredi le départ de sa directrice générale, Maureen Chiquet, d'ici à la fin du mois, rapporte le "New York Times".

Maureen Chiquet, en poste depuis 2007, part "en raison de divergences d'opinion sur l'orientation stratégique de la société", écrit le NYT en citant Chanel.

Le président Alain Wertheimer, membre de la famille qui contrôle la maison de couture et de luxe, assumera les responsabilités opérationnelles dans l'attente d'un successeur à Maureen Chiquet, ajoute le quotidien.

Un bilan positif

Maureen Chiquet est une ancienne de L'Oréal et Gap. Elle était entrée chez Chanel en 2003 pour diriger la filiale américaine de la griffe de luxe française. Elle accédera au poste de PDG monde en 2007. Les analystes ont jugé positivement le bilan de Maureen Chiquet.

En 2014, le chiffre d'affaires a progressé de 9,4% à 6,65 milliards d'euros. Le bénéfice net avait bondi de 38% à 1,2 milliard d'euros. Le groupe doit néanmoins affronter le ralentissement du secteur du luxe au niveau mondial, particulièrement en Chine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 28/01/2016 à 13:58
Signaler
Chanel dispose d'une participation de 5% dans l'américain Coty. Cette société vient de reprendre l'important portefeuille de marques de beauté et de soins de Procter & Gamble d'environ 12 milliards. Si le géant américain de la lessive peinait à dével...

le 28/01/2016 à 17:08
Signaler
Merci Corso, ça au moins c'est compréhensible, et cela fait sens. Phidias

le 29/01/2016 à 14:52
Signaler
J'ai bien ri en lisant votre commentaire ! Votre Monopoly ne tient pas la route un instant. Vous ne voyez que la facette beauté et soins... Mais Chanel c'est aussi (surtout ?) la mode et la haute-couture. Quant à l'hypothèse des frères Wertheimer (d...

à écrit le 28/01/2016 à 12:21
Signaler
Si l'on en croit Hume, la nature de la relation entre la question et la réponse est un des sujets les plus difficiles de la philosophie et de la sémantique. L'article ci-dessus étend ce principe à celui de la causalité en relatant de façon décousue ...

à écrit le 28/01/2016 à 9:40
Signaler
"Le groupe doit néanmoins affronter le ralentissement du secteur du luxe au niveau mondial, particulièrement en Chine." Ke lmarché chinois, sur lequel se reposé les actionnaires pour les 50 ans à venir, est déjà saturé donc, bravo les gars encore...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.