Mitsubishi Motors : les comptes reviennent dans le vert au premier semestre

 |  | 158 mots
Lecture 1 min.
Le constructeur automobile japonais a dégagé un bénéfice équivalent à 98 millions d'euros au premier semestre. Mais sur l'année, il ne tiendra pas ses objectifs à cause de la dégradation du marché automobile et de la hausse du yen qui mange ses marges.

Cela va mieux pour le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors. Ce dernier à vu ses comptes sortir du rouge au premier semestre mais la force du yen et la dégradation du marché automobile ne vont pas lui permettre au final de respecter ses objectifs.


Mitsubishi Motors pense à présent terminer l'année avec un bénéfice de 43 milliards de yen (330 millions d'euros), un peu inférieur aux 48 milliards espérés, en raison d'un chiffre d'affaires qui devrait plafonner à 2.360 milliards de yen (-12% sur un an) au lieu des 2.650 milliards auparavant escomptés.
 

Au terme du premier semestre (avril à septembre), Mitsubishi Motors a engrangé un gain net de 12,77 milliards de yen (98 millions d'euros), contre une perte nette de 5,6 milliards endurée à la fin de la première moitié de l'an passé. Son bénéfice d'exploitation semestriel s'est élevé de 39% sur un an à 25,36 milliards de yen malgré un repli de 8% de son chiffre d'affaires à 1.213,97 milliards de yen.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :