Les ventes de voitures neuves encore en baisse en Europe en mars malgré les primes à la casse

 |   |  234  mots
Les ventes de voitures neuves en Europe ont reculé de 9% sur un an en mars, une baisse moins forte que les mois précédents due notamment à l'effet des primes à la casse, selon des données publiées jeudi par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Les ventes de voitures neuves en Europe ont reculé de 9% sur un an en mars, une baisse moins forte que les mois précédents due notamment à l'effet des primes à la casse, selon des données publiées jeudi par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).Les ventes avaient plongé de 18,3% en février et de 27% en janvier, ce qui porte leur recul sur l'ensemble du premier trimestre à 17,2% sur un an. Mars est le onzième mois consécutif de recul des ventes en Europe.

Au total, 1.506.249 voitures neuves y ont été immatriculées dans les 28 pays pris en compte pour les statistiques de l'ACEA: Les Etats membres de l'UE à l'exception de Chypre et Malte, ajoutés aux trois pays de l'AELE (Islande, Norvège et Suisse).
"Le résultat a été soutenu par en moyenne trois jours ouvrés supplémentaires dans la région (comparé à la même période de 2008, où le long week-end de Pâques était tombé plus tôt, ndlr) et l'effet des plans de renouvellement de la flotte dans plusieurs pays", commente l'ACEA dans son communiqué.

L'Allemagne, où la prime à la casse est particulièrement généreuse, se distingue ainsi avec un bond des immatriculations de 39,9% en mars.Parmi les constructeurs français, PSA Peugeot Citroen accuse un recul de 9,1% avec 179.761 voitures vendues, et le groupe Renault (marques Renault, Dacia) une baisse de 10,9% à 123.750 véhicules.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la meme baisse que sur les salaires pas de salaire pas d achats .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Peut-on espérer un redressement du marché en martyrisant les consommateurs?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je reste persuadé que si les voitures "haut de gamme" etaient construites avec moins de
grandiloquence,de puissance inutile et plus de respect imposé pour l'environnement; l'exemple
venant d'en haut, tous les constructeurs s'emboitant le pas réfléchiraient à mieux orienter leurs
investissements. L'avenir des déplacements individuels se jouera sur les qualités environnementales
des produits proposés à des consommateurs devenus rigoureux.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cessons de martyriser les consommateurs; exemple ouï à la radio: aujourdhui, il fera beau; attention aux contrôles pollution
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On parle du marche du neuf , mais celui de l'occasion doit etre hyper sinistre . Qu'en est il ? Pas un , est ce mojns mediatique ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pouvoir d achat pas terrible, climat dans les entreprises pas génial , chasse à l'automobiliste pv, etc....et j'en oublie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudrait plutôt une prime à la CAISSE !! Trop cher vos voitures bourrées d'électronique inutile !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
FAUT PAS REVER - LE DéCLIN EST A l'OEUVRE - les voyous financiers et banquiers avec la complicité passive ou active des parlementaires des nations industrialisées ont appauvrit la majorité des consommateurs, DONC LES ACHATS DE BIENS INDUSTRIELS SONT CONDAMNES POUR 2 à 5 ANS , et il est inutile de construire de nouvelles routes ou ronds points qui seront de plus en plus déertés - IL FAUT AJOUTER QUE LA REPRESSION ROUTIERE ABUSIVE tres ouvent INJUSTIFIéE NE FAIT qu'AGGRAVER LE DECLIN DE l'AUTOMOBILE - il y a plus de morts par manque de soins ou de soins inapropriés, ou d'abus de chirurgie dans des patologies inventées par les cliniques CUPIDES ET affairistes et en France que par l'automobile

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :