Rachat d'Opel : Magna dit avoir gagné

L'équipementier automobile canadien Magna et son partenaire russe Sberbank annoncent avoir trouvé un accord avec General Motors sur l'acquisition d'une participation de 55% dans Opel.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le rachat du constructeur automobile européen Opel à son propriétaire en dépôt de bilan General Motors (GM) est-il bouclé ?

Soutenus par la chancelière allemande Angela Merkel - Opel est très présent outre-Rhin - l'équipementier automobile canadien Magna et son partenaire russe Sberbank annoncent avoir trouvé un accord avec General Motors  sur l'acquisition d'une participation de 55% dans Opel, selon ce qu'a déclaré à l'agence Reuters ce jeudi le directeur-adjoint de Magna, Siegfried Wolf.

Pour l'emporter Magna aurait amélioré son offre même si le groupe demande des aides publiques à Berlin pour ce rachat. L'autre grand candidat à ce rachat est le fonds d'investissement RHJ International qui a lui aussi tenté d'amiélorer son offre ces dernières heures et de réduire le montant des aides attendues des pouvoirs publics allemands.

 General Motors a annoncé qu'il avait reçu une offre révisée de Magna et qu'il allait l'examiner au cours des prochains jours.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.