Les salariés de Molex valident leur plan social après le rachat

Malgré leur réticence, les syndicats ont appelé les salariés à valider le plan de reprise du fonds d'investissement américain. Christian Estrosi salue la décision.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les salariés de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn ont accepté mardi, dans la nuit, de valider le Plan Social présenté par leur direction, avec 140 voix pour et 70 contres.

"C'est la vie! Molex , c'est un peu fini. Nous acceptons, de guerre lasse, ce plan social", a commenté Thierry Bonhour, délégué FO. "Après 12 mois de combat, les salariés ont préféré jouer la sécurité. Il y a eu beaucoup d'émotion dans ce vote. Quant à la solution présentée par monsieur Estrosi et son repreneur, HIG, elle ne nous convient pas, évidement, puisqu'il n'y a que 15 emplois repris immédiatement et 60 dans 1 an. C'est sur la pérennité de ce projet que nous allons nous battre désormais", a t-il ajouté.

Le fonds d'investissement américain HIG Capital propose de relancer l'activité avec 50 à 60 personnes recrutées progressivement. L'entreprise employait 283 salariés au moment de sa fermeture. Aux termes de l'accord, le groupe américain spécialisé dans la connectique automobile cèdera l'usine avec ses machines pour un euro symbolique et apportera 5,4 millions d'euros au capital.

HIG apportera un million d'euros et l'Etat s'engage par le biais d'un prêt à titre de garantie de 6,6 millions d'euros. Un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros est prévu à moyen terme.

Christian Estrosi, ministre de l'Industrie, a salué "un dénouement positif" et a souligné que "sans l'effort de l'Etat, rien n'aurait été possible".
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ouf, j'ai cru un moment que les salariés avaient leur mot à dire sur ce plan...non mais, ce qui nous intéresse, c'est la rentabilité, les profits, faut pas déconner...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Encore un usage abusif du mot "social"; je ne vois vraiment pas comment ce plan qui est un plan de fermeture apporte quoi que ce soit de positif à la société. Il faudrait cesser de nous gargariser des mots social et national

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
IL N'Y A PLUS RIEN A ATTENDRE DE l'INDUSTRIE EN FRANCE - MALHEUREUSEMENT l'UMP N'A TROUVé PERSONNE dans ses RANGS POUR BATIR UN DESTIN INDUSTRIEL - PREPAREZ VOS ENFANTS A NAVIGUER comme des EMIGRES CLANDESTINS sur des BOAT PEOPLE en direction DES PAY...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bravo , ds 1ans , une usine fermé , 15 chomeurs de plus et le remboursement du pret si les americain le veulent bien ! Heureusement que la priorité de ce gouvernement c est l emploi et le pouvoir d achat , j ai cru douter un moment !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
comme dirait coluche - circulez y'a rien a voir

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Rappelez moi, Christian Estrosi est à l'industrie et lui il vient de Nice, c'est vrai que l'industrie à Nice ça ne court pas les rues, donc son point de vue doit être assez étroit... Ca pollue, c'est sale et ça n'apporte que des ouvriers qui braillen...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.