Les syndicats d'Opel acceptent un gel des salaires jusqu'en 2014

 |   |  241  mots
Le constructeur automobile a conclu un accord avec ses organisations syndicales au niveau européen. Ces derniers consentent notamment à un gel des salaires jusqu'en 2014. Opel s'engage de son côté à investir sur ses sites en Europe. Avec cet accord, la filiale de l'américain General Motors a levé l'un des principaux obstacles à l'octroi d'une aide du gouvernement allemand.

Opel a levé le principal obstacle à l'obtention de l'aide qu'il souhaite obtenir du gouvernement allemand. Le constructeur automobile, filiale de l'américain General Motors, a trouvé ce vendredi un accord avec les syndicats européens sur une série de concessions salariales. Les représentants du personnel ont donné leur accord pour un montant de 265 millions d'euros d'économies annuelles sur les salaires, dont 176,8 millions rien qu'en Allemagne.

Cet accord doit encore être approuvé dans chacun des pays où Opel est implanté : Belgique, Autriche, Pologne, Espagne et Grande-Bretagne avec la marque Vauxhall. Une procédure qui devrait prendre quelques jours. Les syndicats et la direction d'Opel souhaitaient parvenir à un accord avant mardi, date à laquelle un organisme fédéral allemand doit examiner la demande d'aide d' Opel. Le groupe pourrait obtenir jusqu'à un milliard d'euros de garanties sur prêts de Berlin.

En échange de leurs concessions salariales, qui prévoient notamment un gel jusqu'en 2014, les syndicats ont demandé à Opel d'investir dans les sites de production afin d'empêcher de nouvelles délocalisations en Corée du Sud. Par ailleurs, Opel a annoncé avoir reçu dix-sept offres d'investisseurs prêts à reprendre son usine belge d'Anvers. Mais le président du comité d'entreprise européen, Klaus Franz, n'a pas souhaité révéler le nom de ces repreneurs potentiels. Opel s'est donné jusqu'au 30 septembre pour choisir le repreneur de ce site, dans lequel il n'exclut pas de conserver une part minoritaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :